Skateboard : Deux Français médaillés aux X Games

Skateboard : Deux Français médaillés aux X Games©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 24 juillet 2022 à 14h55

Lors des X Games en Californie, les Français Edouard Damestoy et Vincent Milou ont fait briller le skateboard tricolore avec deux médailles à l'arrivée, respectivement l'or et l'argent.



C'est ce qu'on appelle deux résultats des plus prometteurs pour la délégation française à environ deux ans des Jeux Olympiques de Paris 2024. En effet, alors que les Bleus n'avaient jusque-là jamais brillé en skateboard lors des X Games, en 18 ans d'histoire, cela fait désormais deux médailles en quelques jours pour la France. Car, dans la nuit de samedi à dimanche, Vincent Milou s'est paré de la médaille d'argent en street, l'une des deux catégories présentes aux JO, en Californie. Au CA Training Facility, le Landais a frappé un très gros coup en terminant derrière l'Australien Shane O'Neill, mais surtout devant le Japonais Yuto Horigome, qui avait été champion olympique dans cette discipline sur ses terres il y a environ un an. A 25 ans, ce superbe résultat vient confirmer la bonne passe du champion d'Europe, qui avait dû se contenter de la 4eme place à Tokyo. A Milou de continuer sur sa lancée avant "ses" JO.

Grande première pour Damestoy

Quelques jours avant, Edouard Damestoy avait déjà fait très, très fort à Vista. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le Français avait lui remporté le titre et la médaille d'or en megapark, une nouveauté présente aux X Games cette année. Au milieu de nombreux Américains et Brésiliens, le Bordelais avait dû sortir le grand jeu pour faire mieux que l'immense Eliot Sloan (15 médailles aux X Games, dont 6 en or), chez qui la compétition se déroulait, et Italo Penarrubia. Une victoire synonyme de grande première pour le skateboard français, qui ne comptait jusqu'à présent qu'un seul podium grâce à Bastien Salabanzi, médaillé de bronze en 2004. Le champion du monde World Skate il y a trois ans a donc marqué l'histoire du sport français en montant sur la plus haute marche du podium dans cet événement mythique des sports extrêmes. Désormais, l'intéressé rêve d'être à Paris en 2024, où il ambitionne de se qualifier en park.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.