OM : Le bilan de Villas-Boas

OM : Le bilan de Villas-Boas©Media365
A lire aussi

Joana Guerra Mota, publié le mercredi 03 février 2021 à 17h28

Coup de tonnerre à l'OM, André Villas-Boas a donc présenté sa démission aux dirigeants marseillais ! L'occasion de faire un bilan de son passage dans le club phocéen.

Arrivé en mai 2019 à la tête de l'OM, l'ancien entraîneur du FC Porto a connu beaucoup de hauts et de bas avec le club phocéen. Recruté pour remplacer Rudi Garcia, le Portugais récupère une équipe avec quelques difficultés financières et qui est obligée de vendre ses plus gros salaires, notamment Mario Balotelli, Adil Rami ou encore Luiz Gustavo. Il a alors fait comme il a pu et l'une de ses premières décisions a été de nommer Steve Mandanda capitaine, à la place de Dimitri Payet. Aux entraînements, il applique sa méthode phare : la périodisation tactique. À la fin de la première partie de la saison 2019-2020, André Villas-Boas a réussi à placer son équipe sur le podium.

Parmi ses qualités, sa gestion de l'effectif marseillais. En difficulté, le Portugais parvient à relancer des joueurs comme Jordan Amavi, ou encore Duje Caleta-Car. Il parvient également à harmoniser le jeu entre les joueurs déjà expérimentés, dont Dimitri Payet ou Steve Mandanda, et les jeunes de l'équipe comme Boubacar Kamara. Cette gestion de son effectif permet à l'OM d'avoir de bons résultats et de maintenir sa présence sur le podium. Avec l'interruption prématurée et inattendue de la Ligue 1 en raison de la Covid-19, Marseille se qualifie en Ligue des Champions. Chose qui n'était pas arrivée depuis 2013.


Le début du cauchemar

Puis tout s'écroule. Si l'OM débute bien sa saison 2020-2021 de Ligue 1 en battant le PSG 1 à 0 lors de la 3eme journée du championnat, la suite ne va pas se dérouler aussi bien. Les résultats du club varient énormément. Avec des défaites et des matchs nuls consécutifs, notamment contre l'ASSE (0-2), mais aussi quelques victoires contre Lorient (1-0), Strasbourg (0-1) ou Nantes (3-1). Malgré tout, l'OM accède au podium.

En Ligue des Champions, l'Olympique de Marseille reproduit son parcours catastrophique de 2013. Tiré dans le groupe de Manchester City, du FC Porto et de l'Olympiakos, l'OM termine les phases de poules à la dernière place de son groupe, avec seulement trois petits points. Le tout en ayant tout de même battu un record. Les hommes d'André Villas-Boas sont devenus la première équipe à enchaîner treize défaites consécutives en Ligue des Champions, depuis la mise en place de la version moderne.

Arrive alors la descente aux enfers. La mauvaise ambiance règne dans le vestiaire, particulièrement entre Florian Thauvin et Dimitri Payet qui se livrent une vraie guéguerre. Au point que, récemment, une dispute a éclaté entre les deux joueurs à la fin du match contre Nîmes, perdu 2 à 1. Et le Portugais est incapable de détendre l'atmosphère. Il ne parvient plus à gérer son effectif. Depuis, la Commanderie a été saccagée par les supporters marseillais, furieux de la saison de leur club, et André Villas-Boas a affirmé à plusieurs reprises qu'il ne serait plus de la partie la saison prochaine. Finalement, il quitte le navire plus tôt que prévu. Actuellement, l'équipe est 9eme au classement de Ligue 1. C'est la guerre à Marseille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.