Ngapeth : " On est capable d'enchaîner "

Ngapeth : " On est capable d'enchaîner "©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 02 septembre 2021 à 20h29

Championne olympique, l'équipe de France masculine de volley entame ce vendredi l'Euro. Selon leur leader, Earvin Ngapeth, les Bleus sont "capables d'enchaîner".



Moins d'un mois après le titre olympique décroché par l'équipe de France masculine de volley, celle-ci retourne à la mine. Place dès ce vendredi à l'Euro (du 1er au 19 septembre). Dans la poule D, les Bleus entreront en lice face à la Slovaquie (19h) avant de rencontrer successivement la Croatie, l'Allemagne, la Lettonie puis l'Estonie, un des quatre pays hôtes. Cette année, le Championnat d'Europe se déroule également en République Tchèque, en Pologne et en Finlande. Au sein de ce groupe modeste, où les quatre meilleurs se qualifient, les Tricolores ne devraient pas avoir de difficultés à se hisser au tour suivant.

Se remobiliser après l'euphorie

Cela devrait même représenter une formalité pour les Bleus qui visent naturellement un nouveau titre après l'or olympique à Tokyo. "Je pense que l'on est capable d'enchaîner, surtout dans une telle ambiance où de toute façon notre été est réussi" a confessé Earvin Ngapeth à Ouest France ce jeudi. "Il n'y a pas de crispation à avoir, pas de pression à avoir. On va jouer au volley-ball, on va kiffer avec un nouvel entraîneur qui va nous apporter autre chose. On ne va rien inventer, on va y aller en détente, jouer nos matches sans pression" a poursuivi le meilleur joueur du tournoi olympique, notamment au sujet de Bernardo Rezende, son nouveau sélectionneur.

Une pointure mondiale à la tête des Bleus

Suite à la consécration olympique, Laurent Tillie avait tiré sa révérence, laissant place à une pointure. Plus communément appelé "Bernardinho", le Brésilien possède le plus grand palmarès mondial de volley avec entre autres deux médailles d'or olympiques et plusieurs titres mondiaux, aux Championnats du monde et en Ligue Mondiale. "C'est quelqu'un qui a beaucoup de valeurs et de principes. Il est très humain. Ce qui nous fait encore plus plaisir, au-delà de venir nous entraîner nous, c'est qu'il a une vraie ambition de faire grandir le volley français, de bosser avec les jeunes. C'est important. Après tout ce qu'il a fait, il n'était pas obligé. On a besoin de personnes comme lui, qui a été à la tête du volley brésilien" a salué Earvin Ngapeth. Ce dernier sera une nouvelle fois le leader des Bleus qui comptent dix champions olympiques de Tokyo dans le groupe de 14 concocté par "Bernardinho".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.