Volley : La Ligue mondiale est morte, vive la Ligue des Nations !

Volley : La Ligue mondiale est morte, vive la Ligue des Nations !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 11h14

La Ligue des Nations de volley va voir le jour en mai prochain, et remplacera la Ligue mondiale. L'équipe de France est d'ores et déjà certaine d'y participer jusqu'en 2024.

Victorieuse de deux des trois précédentes éditions, l'équipe de France masculine de volley adore la Ligue mondiale, cette compétition se déroulant de mai à juillet et opposant les meilleures équipes du monde lors d'une phase de poule puis d'un Final Six. Mais la Team Yavbou va devoir s'y faire : la Ligue mondiale va disparaître et sera remplacée par la Ligue des Nations à partir de 2018. La nouvelle a été annoncée ce vendredi au Petit Palais à Paris, où la Fédération internationale célébrait son 70eme anniversaire. Dans cette nouvelle compétition, qui se déroulera également de mai à juillet, ce sont les seize meilleures équipes du monde (Brésil, l'Italie, les Etats-Unis, la Chine, la Serbie, la France, l'Argentine, l'Iran, la Pologne, l'Allemagne, le Japon et Russie + quatre équipes à déterminer en fonction d'un système de promotion/relégation > Australie, Corée du Sud, Canada et Bulgarie pour 2018) qui vont s'affronter au sein d'une poule unique. La France est d'ores et déjà assurée de participer à cette compétition pendant les sept premières éditions et donc de disputer quinze matchs de très haut niveau chaque année. Le calendrier sera dévoilé plus tard, mais cela ne devrait au final pas représenter un énorme changement, puisque, à titre de comparaison, la France avait joué treize matchs de Ligue Mondiale cette année.
La Ligue des Nations prône l'égalité hommes-femmes
Par ailleurs, une Ligue des Nations va également être créée pour les femmes, avec le même prize-money (qui n'a pas été dévoilé) que pour les hommes. L'équipe de France féminine disputera quant à elle la Ligue des Challengers, sorte de deuxième division du volley, avec la possibilité de monter en Ligue des Nations en fin de saison. « C'est un nouveau calendrier, un nouveau format, beaucoup d'exigence au niveau de l'organisation, la FIVB veut tendre vers des ligues comme la NBA, la Champions League de foot, l'Euroligue de basket, c'est assez motivant pour la Fédération et pour les joueurs. Le fait d'être assurés jusqu'en 2024 d'être dans les équipes qui joueront la compétition est un honneur, c'est aussi un honneur que nous devrons assumer, c'est un challenge ambitieux. Ce 70e anniversaire de la FIVB est l'occasion de voir notre sport et la FIVB grandir, je suis fier de faire partie de cette histoire », s'est réjoui le sélectionneur de la Team Yavbou Laurent Tillie, qui rêve déjà de soulever le nouveau trophée de la Ligue des Nations en juillet prochain.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU