TQO : Les Bleus avec la Pologne, la Slovénie et la Tunisie

TQO : Les Bleus avec la Pologne, la Slovénie et la Tunisie©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 08 janvier 2019 à 16h02

La FIVB a dévoilé ce mardi la composition des poules pour le Tournoi de qualification olympique (TQO) pour les Jeux de Tokyo 2020. La France a hérité de la Pologne, la Slovénie et la Tunisie. L'épreuve se déroulera du 9 au 11 août prochain.

La Pologne, la Slovénie et la Tunisie pour les Bleus sur la route de Tokyo. La FIVB a dévoilé ce mardi la composition des six poules pour le Tournoi de qualification olympique, qui se déroulera du 9 au 11 août prochain. En jeu : un précieux billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Mais pour cela, les joueurs de Laurent Tillie, déjà passés par le TQO pour décrocher leur sésame pour Rio, devront sortir vainqueurs d'un mini-championnat qui les opposera aux Polonais, aux Slovènes et aux Tunisiens. Un groupe tout sauf simple en théorie pour la France, qui se frottera notamment à la Pologne, double championne du monde en titre, et à sa star d'origine cubaine Wilfredo Leon. "La Pologne, c'est un énorme morceau, ils viennent juste d'être champions du monde pour la deuxième fois et ils récupèrent le meilleur joueur du monde, ça fait beaucoup !", estime d'ailleurs le sélectionneur des Bleus, conscient de la tâche compliquée qui attendra ses hommes dans un lieu qui ne sera connu que d'ici la fin du mois. La Slovénie apparaît comme un adversaire plus abordable pour les Français. Toutefois, l'exploit des Slovènes en barrages de l'Euro 2017 face aux Polonais fait de cette équipe, battue par la France en finale du Championnat d'Europe 2015 un adversaire redoutable là aussi.

Tillie : "La Tunisie ? Je ne connais pas bien"



"C'est une très bonne équipe, très athlétique, et avec une bonne culture volley, qui s'appuie sur une génération de joueurs extraordinaires comme Urnaut, Cebulj et le passeur Vincic, poursuit Tillie dans le communiqué de la FFV. Depuis la finale de l'Euro contre nous en 2015, ils font toujours des résultats réguliers". Laurent Tillie se méfie beaucoup également de la Tunisie, même si les Champions d'Afrique en titre semblent tout de même beaucoup moins dangereux sur le papier que la Pologne et la Slovénie. Méfiance malgré tout du côté de l'entraîneur des Bleus, encore un peu dans le flou cependant par rapport à ces Tunisiens. "C'est une équipe que je ne connais pas bien, mais on va se pencher dessus". Pour décrocher leur accessit pour Tokyo, la France, comme ses concurrents, n'aura pas d'autre choix que de terminer en tête de cette poule D. Si ce n'est pas le cas, elle aura droit à une session de rattrapage, en janvier 2020 lors d'un tournoi européen qui mettra aux prises les sept équipes les mieux classées au niveau du Vieux Continent et pas encore qualifiées pour ces JO. Souhaitons aux Bleus de se qualifier directement, sans avoir à passer par là.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.