Tours : Wounembaina prend la direction de la Libye

Tours : Wounembaina prend la direction de la Libye©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le vendredi 19 février 2021 à 15h25

Ayant reçu une offre mirobolante de la part d'un club libyen, le capitaine de Tours Nathan Wounembaina quitte le club tourangeau avec effet immédiat.



C'est une annonce qui fait l'effet d'un tremblement de terre à Tours. Capitaine emblématique du TVB, Nathan Wounembaina a pris la décision de quitter le club qu'il a rejoint en 2017. Le réceptionneur-attaquant camerounais a décidé d'accepter une offre très conséquente, « la dernière grosse de sa carrière », selon des propos relayés par le quotidien L'Equipe, qui avait dévoilé dans ses colonnes le départ de l'ancien joueur de Chaumont. Mais il n'est pas question de rejoindre une grosse cylindrée italienne, polonaise ou encore russe. Le choix de l'international camerounais est celui de... la Libye. Alors que les dirigeants du club tourangeau pensaient avoir convaincu le natif de Bourha de terminer ensemble la saison, la donne a changé précipitamment. « Je n'avais pas du tout imaginé quitter le TVB comme ça, jamais, jamais. Je ne dis pas que c'était facile de prendre cette décision, a confié Nathan Wounembaina dans un entretien accordé au quotidien local La Nouvelle République. J'ai passé des nuits blanches, et même aujourd'hui, j'y pense encore. Je sais que c'est difficile pour le club, que c'est difficile pour mes coéquipiers. » Une annonce que le Camerounais admet avoir faite à ses coéquipiers après le récent match de Ligue des Champions face à Pérouse.

Wounembaina : « Je ne veux pas vivre avec des regrets »

S'il assure que « certains ont compris », le réceptionneur-attaquant comprend que « d'autres ont pris cela comme une trahison, comme un coup de couteau dans le dos ». Mais Nathan Wounembaina assure que, malgré une décision difficile à prendre, il pense avoir fait le bon choix. « Il s'agit de ma vie et il fallait que je prenne une décision parce que si je laissais passer cette opportunité, j'allais avoir des regrets, et moi je ne veux pas vivre avec des regrets, et ne plus être, peut-être, à 100 % en restant au club », ajoute l'ancien joueur du TVB. Du côté des dirigeants du club tourangeau, passée la colère et la sidération face à une décision aussi soudaine, on sent du soulagement. « On va enfin pouvoir passer à autre chose car cela nous a bien pris la tête, a confié à La Nouvelle République le président du club Bruno Poilpré. Maintenant, on se projette sur la fin du championnat pour, déjà, aller chercher la meilleure place pour les play-offs. » Zeljko Coric, qui reprend le brassard de capitaine, évoque pour sa part « un choc, parce que personne ne s'attendait à cela ». Les dirigeants du TVB, de leur côté, sont déjà la recherche d'une solution, profitant de la blessure d'Artur Udrys pour engager un joker médical.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.