Tours : Cris de singe pour Wounembaina en Grèce, la FFV ouvre une procédure

Tours : Cris de singe pour Wounembaina en Grèce, la FFV ouvre une procédure©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 12h33

La FFV ne rigole pas avec les insultes racistes. La Fédération française de volley a ouvert jeudi une procédure après la soirée inadmissible vécue la veille en Grèce par Nathan Wounembaina lors du match opposant son club le Tours VB à l'Olympiacos en Grèce en CEV Challenge Cup (16emes de finale). A chaque fois qu'il a touché le ballon, le joueur tourangeau a reçu une pluie de crie de singes.

Alors que le score était de 24-24 entre les deux équipes dans la première manche, Wounembaina, excédé, en a fait part à l'arbitre (le Bulgare Milan Todorov), qui n'a pas estimé nécessaire d'interrompre la partie ni même d'avertir le club grec. En revanche, lorsque le Camerounais a décidé, dans la foulée, de quitter le terrain, ce même Milan Todorov l'a expulsé sur le champ pour ne pas en avoir demandé l'autorisation. Un scénario scandaleux qui a poussé la FFV à ouvrir une procédure « visant à saisir la commission de discipline de la CEV afin de sanctionner de tels agissements en application de ses règlements au regard du préjudice sportif causé au club et aux atteintes à la personne du joueur. » A noter que le carton rouge reçu mercredi par le réceptionneur-attaquant de 32 ans du TVB pourrait le priver du match retour, le 19 décembre prochain en Touraine. « Soutien indéfectible à Nathan », a écrit le club tourangeau sur son compte Twitter ce jeudi au lendemain de la défaite sèche face aux Grecs qui ruine pratiquement ses espoirs de disputer les huitièmes de finale. L'expulsion de Wounembaina ainsi que le traitement dont il a fait l'objet de la part des supporters n'ont évidemment rien arrangé à cette soirée très triste sur toute la ligne. Mais peut-être y aura-t-il réparation. Affaire à suivre. Communiqué de la FFV Lors du match de CEV Challenge Cup, Olympiakos/Tours VB, qui s'est joué hier soir en Grèce, le joueur tourangeau Nathan WOUNEMBAINA a été victime d'insultes racistes à son encontre par une partie du public du club grec. Cette situation inadmissible a provoqué sa sortie volontaire du terrain suivie d'une décision d'expulsion de l'arbitre. Au regard du préjudice sportif causé au club et aux atteintes à la personne du joueur, la Fédération Française de Volley et la Ligue Nationale de Volley ont ouvert une procédure visant à saisir la commission de discipline de la CEV afin de sanctionner de tels agissements en application de ses règlements. Madame la Ministre, Laura Flessel, a également été informée de cet incident intolérable. Eric Tanguy, Président de la FFVolley et Alain Griguer, Président de la LNV, réitèrent leur soutien à Nathan WOUNEMBAINA et au Tours Volley-Ball.
 
0 commentaire - Tours : Cris de singe pour Wounembaina en Grèce, la FFV ouvre une procédure
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]