LNV : Les play-offs vont s'élargir, des play-downs instaurés la saison prochaine en Ligue A masculine

LNV : Les play-offs vont s'élargir, des play-downs instaurés la saison prochaine en Ligue A masculine©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 08 juin 2021 à 15h40

Le président de la LNV, Yves Bouget, a confirmé des évolutions quant à l'organisation des championnats professionnels de volleyball, avec des play-offs plus disputés et des play-downs dans l'élite masculine.

Le volleyball professionnel français veut monter en puissance. C'est le sens de l'interview donnée par Yves Bouget, président de la Ligue Nationale de volleyball (LNV), au site officiel de l'institution. Pour cela, le format des trois principales compétitions que sont la Ligue A masculine, la Ligue A féminine et la Ligue B masculine va être modifié de manière plus ou moins importante. « Dans les trois divisions, la saison sportive sera sous forme de championnat et de play-offs, confirme celui qui a présidé aux destinées du club de Tours. Avec une Ligue A masculine qui fera des play-offs au meilleur des cinq matchs en quarts de finale, et au meilleur des trois matchs en demies et en finale. La Ligue A féminine et la Ligue B masculine feront, elles, une finale au meilleur des cinq matchs. » Alors que, face aux contraintes sanitaires, la Ligue A féminine a fait l'impasse sur une phase finale pour sacrer Mulhouse cette saison, l'élite du volleyball professionnel féminin va vivre ce qui s'apparente à un retour à la normale.

La bataille pour le maintien passera par des play-downs

Un allongement des play-offs qui, selon Yves Bouget, répond au clubs qui « ont besoin de rentabiliser leurs investissements » et que cela passe par « un maximum de matchs ». « Quoi de mieux que des play-offs, là où il y a une intensité extrême », ajoute ce dernier. L'autre mot d'ordre du président de la LNV est « les quatorze clubs joueront jusqu'au bout ». Mettant en avant le fait que « la FIVB nous donne comme fenêtre officielle du 15 octobre au 15 mai », le patron du volleyball professionnel français annonce l'instauration de play-downs pour les six clubs de Ligue A masculine qui ne se qualifieront pas pour les play-offs, sous forme de mini-championnat. « On repartira dans ce mini championnat avec un nombre de points attribué à chaque équipe en fonction de son classement de la 9eme à la 14eme position sur la saison régulière, confirme Yves Bouget. Donc tout le monde en Ligue A masculine bascule en mode play, offs ou downs, et la dramaturgie continue. »

Incertitude autour du Plessis-Robinson

En Ligue B masculine, Le Plessis-Robinson a créé la surprise. Sacré champion aux dépens de Saint-Nazaire, le club francilien a gagné sur le terrain sa place en Ligue A masculine. Mais Yves Bouget est très clair : « Le Plessis-Robinson, tel qu'il était en Ligue B masculine, ne peut pas exister en Ligue A masculine ». Mettant en avant les dispositions réglementaires de la LNV, le président de l'instance rappelle qu'« un club ne peut pas jouer en Ligue A masculine s'il n'a pas un budget minimal, s'il n'a pas une salle de 1 500 places, s'il n'a pas de sol bicolore à traçage unique ». Assurant que le club des Hauts-de-Seine « connaît nos règlements », Yves Bouget laisse entendre qu'aucune dérogation ne sera accordée. « La Ligue verra si le dossier est conforme aux attentes. On verra s'il est en conformité. Ce n'est pour nous pas un souci, confie ce dernier. Des clubs qui veulent jouer en Ligue A masculine, on en a beaucoup et on pourrait éventuellement pallier, s'il y avait déficience du côté du Plessis Robinson. » De quoi jeter le trouble sur l'avenir du club francilien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.