Ligue des Nations (H) : La France se prépare " pour un quart de finale compliqué "

Ligue des Nations (H) : La France se prépare " pour un quart de finale compliqué "©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 09 juillet 2022 à 16h02

L'équipe de France de volley a fait une mauvaise opération en perdant contre l'Argentine ce samedi, et son quart de finale, dans deux semaines à Bologne, pourrait s'avérer compliqué regrette le staff français.


Avec douze matchs à jouer en l'espace de 31 jours, la Ligue des Nations de volley est une compétition difficile, qui arrive peu après la fin des championnats nationaux, et les sélectionneurs sont contraints de faire tourner leur effectif pour ne pas griller complètement leurs chances lors de la phase finale, qui se déroulera dans deux semaines à Bologne. C'est exactement le cas de l'équipe de France, championne olympique qui, après n'avoir perdu qu'un seul de ses huit premiers matchs (contre la Pologne à Ottawa), vient d'en perdre deux en trois jours. Après les Etats-Unis jeudi, c'est l'Argentine qui est parvenue à battre les hommes d'Andrea Giani, et cette défaite fait un peu plus tache que la précédente, car contrairement aux Américains, les Argentins ne font pas partie des meilleures équipes de cette Ligue des Nations 2022. « C'est assez frustrant, on n'est clairement pas en train d'optimiser l'instant T en ce moment. On bosse pour après, pour le Final 8, pour préparer la configuration pour le championnat du monde (qui débutera le 26 août, ndlr). On est capables de battre le Brésil 3-0 et de perdre le lendemain contre l'Argentine, mais c'est un peu le cas pour tout le monde. Tout le monde est obligé de faire tourner pour limiter la casse. Jusqu'ici, on ne s'en était pas trop mal sorti, mais sur ce match on en paye un peu les frais », regrette l'entraîneur adjoint, Loïc Geiler.

Un gros dès les quarts de finale ?

Dimanche, les champions olympiques disputeront leur dernier match de poule contre l'Australie, la lanterne rouge, et une victoire en trois ou quatre sets est indispensable si les Bleus veulent remonter au classement. « Il faut verrouiller contre l'Australie. On se prépare pour un quart de finale compliqué », a fait savoir Geiler. La France occupe en effet la cinquième place avant la dernière journée, derrière l'Italie, le Japon, les Etats-Unis et la Pologne et peut toujours mathématiquement espérer finir en tête, même s'il faudrait un incroyable concours de circonstances. Lors du Final 8 de Bologne, le premier affrontera le huitième, le deuxième jouera le septième... etc, en quarts de finale. Les Bleus, deuxièmes de la première édition de la Ligue des Nations en 2018, puis troisièmes en 2021, pourraient donc jouer une grosse équipe dès les quarts. Mais nul doute qu'Andrea Giani alignera sa meilleure équipe (avec notamment le retour du meilleur libéro du monde Jenia Grebennikov, laissé au repos pour la phase de poules) lors de cette phase finale et que tous les compteurs seront remis à zéro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.