Ligue A (H) : La grosse frayeur d'un volleyeur toulousain en plein match

Ligue A (H) : La grosse frayeur d'un volleyeur toulousain en plein match©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le lundi 26 octobre 2020 à 14h40

En pleine rencontre contre Nice samedi, le volleyeur toulousain Oskar Madsen souffrait d'un pneumothorax.

On n'est certainement passé pas très loin de la catastrophe. En effet, ce samedi, lors de l'échauffement précédant une rencontre de Ligue A de volley masculin, contre Nice, le jeune réceptionneur-attaquant danois Oskar Madsen (1,95m, 20 ans), pensionnaire des Spacer's de Toulouse, a commencé à ressentir de fortes et inquiétantes douleurs. Sur le site du club, son entraîneur Stéphane Sapinart a expliqué : « Il s'est senti mal dès l'échauffement d'avant-match et éprouvait une douleur grandissante à la poitrine sur le banc. Zago (ndlr : son adjoint) et moi étions très préoccupés et tout le groupe était perturbé. » Durant la rencontre, le joueur a même été transporté aux urgences, du côté de Nice. Le verdict est tombé et il s'agissait d'un pneumothorax, soit une pénétration d'air entre le poumon et la plèvre. S'il s'agit généralement de quelque chose de particulièrement grave mais également et surtout impressionnant, pour le principal intéressé, cela reste pas aussi grave que cela.


Ses coéquipiers ont tenu à l'attendre avant de rentrer à Toulouse

De son côté, Toulouse l'a emporté, sur Nice, au terme du tie-break et après trois premiers sets particulièrement compliqués (3-2 (21-25, 27-25, 22-25, 25-19, 15-7)), sous la houlette notamment de la pépite Théo Faure, auteur de 32 points. Pour Madsen, sa grosse frayeur s'est finalement bien terminée, alors que le volleyeur devrait même très bientôt pouvoir rejouer, après avoir observé, au préalable, une période de repos. Après sa sortie de l'hôpital après minuit, il est rentré à Toulouse, en car, avec ses coéquipiers, qui voulaient l'attendre. Ce dimanche soir, son club des Spacer's de Toulouse s'est emparé de son compte Twitter officiel, donnant ainsi de bonnes nouvelles de son protégé. Dans son message, la formation française a ainsi notamment écrit : « Plus de peur que de mal !!! Il nous a fait bien peur hier soir (ndlr : samedi) le père Oskar Madsen ! Mais au final, tout va bien (ou presque). En effet, pendant la rencontre hier soir (samedi), il est parti aux urgences et a pu sortir quelques heures après. Il souffre d'un pneumothorax. Il est rentré avec l'équipe aujourd'hui (ndlr : dimanche) (équipe qui a tenu à attendre sa sortie de l'hôpital). Il sera au repos quelques jours. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.