Ligue A (H) : L'arrêt du championnat demandé par l'essentiel des clubs

Ligue A (H) : L'arrêt du championnat demandé par l'essentiel des clubs©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 11 novembre 2020 à 16h05

A la suite de la décision de la LNV de poursuivre les championnats malgré le huis clos, treize des quatorze clubs de Ligue A masculine ont demandé la suspension de la compétition par communiqué.

Il y a du rififi dans le volleyball français. Alors que la Ligue Nationale de volleyball (LNV) a annoncé au début du mois de novembre que l'ensemble des clubs se sont exprimés de manière unanime pour le maintien de l'activité des championnats de Ligue A et Ligue B masculine ainsi que du championnat de Ligue A féminin, cette unité de façade commence à s'effriter. En effet, un communiqué venant de l'essentiel des clubs masculins, dont celui de Tours, qualifie de « tendancieuse » la position affirmative de la LNV, qui a assuré que « la décision de poursuivre a été prise à l'unanimité ».

Nice, seul club à ne pas signer le communiqué

Dans ce communiqué, treize des quatorze clubs prenant part au championnat de Ligue A masculine confirment avoir des réticences à disputer des matchs dans le contexte sanitaire actuel et demandent « la suspension provisoire du championnat jusqu'au 1er décembre et le report des matches sur la période allant du 26 décembre au 17 janvier ». Une date qui n'est pas prise au hasard puisque le gouvernement a, pour le moment, fixé la fin de la période de retour au confinement au premier jour du mois de décembre. Un communiqué signé par les « clubs de Ligue A masculine hors le club de Nice, celui du président ». En effet, le président de la LNV, Alain Griguer, est également celui du club niçois. Une prise de position ferme qui pourrait faire bouger les lignes et éviter autant que possible un huis clos néfaste pour les finances des clubs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.