Jastrzebski Wegiel : En Pologne, Clévenot a rejoint la "French Mafia"

Jastrzebski Wegiel : En Pologne, Clévenot a rejoint la "French Mafia"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 22 octobre 2021 à 21h08

C'est une bonne partie de notre chère équipe de France qui s'est reformée cette saison en Pologne, avec Trévor Clévenot qui a rejoint ses camarades Benjamin Toniutti et Stephen Boyer dans le même club. De quoi parfaire las automatismes.



Et un, et deux, et trois Français du côté de l'imprononçable club de Jastrzebski Wegiel : après Benjamin Toniutti et Stephen Boyer, Trévor Clévenot est devenu le troisième champion olympique à s'engager dans cette grande équipe polonaise. "C'était facile de me convaincre, j'ai été en chambre tout l'été avec 'Totti', rit Clévenot dans un entretien accordé à la Fédération française ('Totti' étant, bien sûr, Toniutti). On a pu en parler, il y a un accord qui a été trouvé pour que je rejoigne finalement la Pologne. C'est une bonne chose, parce que c'est un championnat vraiment super, avec de très bonnes conditions et un très bon niveau de jeu. C'est parfait." Clévenot, dans un premier temps, avait pourtant signé en Turquie avec Ankara, mais il a donc changé de destination au dernier moment après cinq ans passés en Italie (entre Plaisance et Milan).

"J'y repense et je me prends les frissons"

"On est vraiment contents de se retrouver, poursuit le réceptionneur/attaquant. C'est bien, on avait déjà nos marques avec l'équipe de France. Donc c'est super de pouvoir bosser avec eux. Il y a une bonne ambiance aussi dans l'équipe, on est un peu la 'French Mafia', comme on dit (rires). Il faut s'adapter par rapport à toute l'équipe, mais c'est sûr que pour la relation entre passeur et attaquant, on a des facilités, on se trouve bien. Pour la communication, ça aide aussi dans certains petits détails, comme on joue ensemble depuis plusieurs années."


Nul doute que les Bleus sauront également en tirer profit, encore tout à leur joie des Jeux malgré l'échec en huitièmes de finale de l'Euro : "On l'a fait, c'est juste incroyable ! Parfois j'y repense et je me prends les frissons. Je me dis que c'est fou, ce qu'on a réussi à accomplir. On a le sourire. Ensuite, c'est un petit peu difficile, ce n'est pas évident de basculer après tout ce qu'il s'est passé." Le prochain grand rendez-vous pour les Bleus, les Mondiaux en Russie, aura lieu à l'été 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.