Golden League européenne : La France battue d'entrée

Golden League européenne : La France battue d'entrée©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 25 mai 2019 à 20h10

Pour ses débuts dans la Golden League européenne, l'équipe de France s'est inclinée samedi en Hongrie (23-25, 25-16, 25-20, 25-19) face aux Hongroises, deuxièmes de la compétition l'année dernière. Prochain rendez-vous pour les Françaises : mercredi contre l'Autriche à Tourcoing.

Les Bleues démarrent mal. Pour ses débuts dans la Ligue Européenne, ce samedi face à la Hongrie pour le compte de la poule B, l'équipe de France s'est inclinée face aux joueuses locales à la Continental Arena de Nyiregyhaza. Déjà opposées l'année dernière à ces mêmes Hongroises au premier match, les Françaises ont remporté le premier set face aux deuxièmes de la dernière édition avant de s'écrouler et de perdre les trois sets suivants (23-25, 25-16, 25-20, 25-19). Le second des deux matchs de préparation des joueuses d'Emile Rousseaux face au Cameroun, deux jours plus tôt à Moulins (défaite 3-1 là aussi) n'avait donc pas inquiété les supporters tricolores pour rien. Toutefois, en dépit de cette défaite d'entrée, le sélectionneur français, interrogé sur le site officiel de la FFV, était loin de dramatiser. Bien au contraire. « Vu le peu de préparation que nous avons eu par rapport aux Hongroises, qui ont attaqué la leur beaucoup plus tôt que nous, et un voyage de 13 heures qui a généré pas mal de fatigue, c'était mieux que je ne le pensais. J'ai vu dans l'ensemble un esprit très positif. Nous avons bien commencé, le deuxième set a été beaucoup moins bon, dans les troisième et quatrième, nous avons eu de bons moments. Globalement, les Hongroises ont été meilleures en attaque sur les balles très hautes et elles ont commis moins de fautes que nous. »

Rousseaux : « Je trouve plutôt sympa qu'avec une équipe comme ça, on puisse rendre une copie honorable »

Etant donné les circonstances et l'équipe alignée, Rousseaux n'était même pas loin d'avoir le sourire malgré ce revers d'Helena Cazaute (meilleure marqueuse de la partie avec 19 points) et ses coéquipières. « Nous avons joué avec une équipe très remaniée par rapport à la qualification pour le Championnat d'Europe, avec une autre passeuse, une autre pointue, deux autres centrales et une autre libero, je trouve plutôt sympa qu'avec une équipe comme ça, on puisse rendre une copie honorable, c'est bien que le noyau des joueuses s'élargisse, même s'il reste beaucoup de travail à faire ». La prochaine étape pour ces Bleues battues d'entrée en Hongrie les verra se mesurer à l'Autriche, mercredi prochain à Tourcoing.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.