Euro (H) : Début de compétition difficile pour les Bleus

Euro (H) : Début de compétition difficile pour les Bleus©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 25 août 2017 à 23h10

L'équipe de France de volleyball s'est logiquement inclinée face à la Belgique en ouverture de l'Euro (2-3).

La défense du titre européen remporté il y a deux ans n'a pas démarré de la meilleure des manières pour la Team Yavbou. Les joueurs de Laurent Tillie n'ont jamais réellement paru entrés dans cette rencontre inaugurale face à une équipe de Belgique qui n'a jamais fait de complexe face au récent vainqueur de la Ligue Mondiale. Dès l'entame de la première manche, les Belges ont fait la course en tête face à des Bleus apathique et qui ont compté jusqu'à quatre points de retard. Ils ont serré le jeu en fin de set mais cela n'a pas suffi (22-25). Un état d'esprit plus conquérant qui a permis aux Français de prendre la main d'entrée de deuxième manche... avant de montrer de nouveau des signes d'inconstance en rendant la main à leurs adversaires. Il a fallu que Julien Lyneel sorte de sa réserve pour remettre les Bleus sur le droit chemin et aller chercher la deuxième manche (25-23).
La Team Yavbou comme à l'envers en ce début d'Euro
Revenus au score, les Tricolores ont relancé la machine dans la troisième manche en menant rapidement de quatre longueurs grâce notamment aux attaques de Trévor Clévenot. Un écart qu'ils ont ensuite incroyablement dilapidé, ce qui a permis aux Belges de ne jamais être décrochés et de faire à leur tour la différence. Sauf que, cette fois-là, c'était pour de bon et les Belges ont faire de nouveau la course en tête (21-25). L'idée de prendre trois points dans cette première rencontre étant évaporée, les joueurs de la Team Yavbou, privés d'Earvin Ngapeth pour ce match, ont fait de leur mieux pour adresser leurs carences, notamment dans l'attaque de balle. Un constat qui leur a permis de faire évoluer leur jeu pour creuser un écart de sept points, ce qui n'a toutefois pas refroidi les Belges qui ont grignoté leur retard et finalement concéder le tiebreak de la plus petite des marges (25-23).
La Belgique n'a pas volé sa victoire
La constante côté Français dans cette rencontre restera les difficultés au service. Les Bleus ont donné beaucoup trop de points aux Belges, qui en ont bien profité comme durant le tiebreak. Dans cette manche finale où le premier à quinze points avec deux points d'écart l'emporte, les joueurs de Dominique Baeyens et Vital Heynen ont su jouer sur les failles béantes de leurs adversaires pour immédiatement prendre la main et compte très vite trois points d'avance. Un retard à l'allumage que les joueurs de Laurent Tillie vont trainer comme un boulet jusqu'à la balle de match. Revenus à un point dans le final grâce notamment au bloc de Clévenot et Le Goff, les Bleus ont finit pas s'incliner (12-15). Les Bleus ne lancent pas leur Euro d'une bonne manière et devront sans doute compter sur un barrage pour rejoindre les quarts de finale mais, sous la férule de Laurent Tillie, on ne peut douter qu'ils règlent les soucis pour aller de l'avant.

VOLLEY / CHAMPIONNAT D'EUROPE
Du 24 août au 3 septembre 2017 en Pologne

PHASE DE POULES
Groupe D (à Katowice)
1- Turquie, 3 points (3-1)
2- Belgique, 2 points (3-2)
3- France, 1 point (2-3)
4- Pays-Bas, 0 point (1-3

Vendredi 25 août
Pays-Bas - Turquie : 1-3 (19-25, 22-25, 25-21, 22-25)
France - Belgique : 2-3 (22-25, 25-23, 21-25, 25-23, 12-15)

Dimanche 27 août
17h30 : Belgique - Turquie
20h30 : France - Pays-Bas

Lundi 28 août
17h30 : Pays-Bas - Belgique
20h30 : Turquie - France

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Euro (H) : Début de compétition difficile pour les Bleus
  • Bravo les belges
    belle histoire mais quel gag
    typiquement français d'avoir gagné un match avant de l'avoir joué
    Tilly,un grand coup de balai sur les parvenus est indispensable

    BRAVO ENCORE AUX BELGES QUI N'ONT JAMAIS CESSE De RIRE

  • Eh voilà, on se croit les meilleurs et vlan dans les dents!..

  • Que font-ils à l'entraînement ? Hors sujet dans ce match de losers ! Aucun block, aucun service de bon niveau ... Les Belges ont déroulé ! Et Tilly qui ne s'affolait pas ... C'est fini les vacances.

  • Il va falloir vite réagir ce soir contre les bataves

  • C'est surement la faute de Macron ! (ne riez pas je suis sûr que certains en sont persuadés )