Championnat du Monde : La France éliminée après la victoire de la Pologne contre la Serbie

Championnat du Monde : La France éliminée après la victoire de la Pologne contre la Serbie©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 23 septembre 2018 à 21h03

Gagner et croiser les doigts. Du côté des Bleus, le contrat avait été rempli. Et il ne reste plus qu'à espérer, ou plutôt croiser les doigts. Malheureusement pour le double vainqueur de la Ligue Mondiale, le rêve s'est envolé définitivement dans le ciel bulgare, avec la victoire (aisée) de la Pologne (3-0 : 25-17, 25-16, 25-14) face à des Serbes déjà qualifiés et qui n'ont vraiment pas forcé. 

Vingt-quatre heures après s'être offert les champions du monde polonais, l'équipe de France avait, elle, enchaîné une nouvelle victoire, face à l'Argentine (3-1 : 25-16, 25-20, 26-28, 25-19). Un deuxième succès dans ce deuxième tour qui envoyait alors la Team Yavbou au Final Six de Turin. Mais à une condition : que la Serbie s'impose dans la soirée face à la Pologne. Les Français, qui s'étaient vu dehors vendredi soir après leur revers face aux Serbes, ont donc fait leurs valises et vont remonter dans l'avion pour Paris avant leurs rivaux, comme ils l'avaient déjà fait aux Jeux de Rio il y a deux ans et lors du dernier Euro, en 2017. En attendant de suivre devant les écrans de télé de leur camp de base le « match le plus stressant » de leur vie, dixit Benjamin Toniutti, les joueurs de Laurent Tillie avaient au moins eu le mérite de se donner le temps d'y croire en disposant dimanche après-midi de l'Argentine à l'issue d'un scénario semblable à celui de la veille face à la Pologne.

Toniutti : « On revient de nulle part, mais si on n'y va pas, ça sera dur dans la tête »


A savoir deux premiers sets dominés aisément par Earvin Ngapeth (28 points) et les siens, puis une petite baisse de régime dans la manche suivante permettant à leurs adversaires de réduire le score, et une réaction immédiate des Bleus dans le quatrième set pour s'éviter un tie-break qui ne leur a joué que de vilains tours depuis leur arrivée en Bulgarie. Il le fallait, car ces Argentins n'ayant pourtant plus rien à espérer (les joueurs se trouvaient encore à la plage à deux heures du début de la rencontre) ont vendu chèrement leur peau pour tenter de briser le rêve de notre Team Yavbou virtuellement qualifiée après cette victoire pour le troisième tour au titre de meilleur deuxième. Mais la suite est désormais connue, et tous les espoirs des Bleus se sont écroulés lors de ce Serbie-Pologne couperet. « On revient de nulle part, si on n'y va pas, ça sera dur dans la tête, mais on revient de nulle part », avait rappelé Toniutti avec beaucoup de lucidité avant de reprendre la direction de l'hôtel. Un QG rapidement plongé dans le noir, un peu plus tard.

Les marqueurs français : Ngapeth (28 points), Tillie (15), Boyer (12), Le Roux (9), Le Goff (8), Toniutti (7)

VOLLEY / CHAMPIONNAT DU MONDE 2018
En Italie et en Bulgarie du 9 au 30 septembre (programme en heure française)

DEUXIEME TOUR
Poule H (à Varna)
1- Pologne, 19 points
2- Serbie, 17 points

3- France, 18 points
4- Argentine, 8 points

Vendredi 21 septembre 
Serbie - France : 3-2 (22-25, 26-24, 25-20, 18-25, 18-16)
Pologne - Argentine : 2-3 (25-16, 19-25, 23-25, 25-23, 14-16)

Samedi 22 septembre
Serbie - Argentine : 3-0 (25-18, 25-22, 25-22)
Pologne - France : 1-3 (15-25, 18-25, 25-23, 18-25)


Dimanche 23 septembre 
France - Argentine : 3-1 (25-16, 25-20, 26-28, 25-19)
Pologne - Serbie : 3-0 (25-17, 25-16, 25-14)

>>> Le premier de chaque poule et les deux meilleurs deuxièmes se qualifient pour le troisième tour. Les points obtenus lors des premier et deuxième tours sont conservés lors du troisième tour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.