Challenge Cup (F/16emes de finale retour) : Sans trembler, le RC Cannes valide son billet

Challenge Cup (F/16emes de finale retour) : Sans trembler, le RC Cannes valide son billet©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 24 novembre 2021 à 23h30

Une semaine après avoir dominé Aves au Portugal, le RC Cannes a récidivé au Palais des Victoires et e qualifie pour les huitièmes de finale de la Challenge Cup.

Le RC Cannes n’a absolument pas tremblé. Une semaine après avoir très nettement dominé le club portugais d’Aves lors du match aller des 16emes de finale de la Challenge Cup féminine, les joueuses de Filippo Schiavo ont su confirmer au Palais des Victoires. Un match que les Portugaises ont démarré fort mais ce surrégime leur a finalement été fatal. Grâce à six points consécutifs, les coéquipières de Micaya White ont repris les commandes des échanges pour s’envoler et, au terme d’une série de cinq points consécutifs, remporter le premier set. Si les échanges ont été accrochés à l’entame du deuxième, le RC Cannes a fait preuve de patience pour creuser petit-à-petit l’écart avant une accélération dans le « money time » pour empocher cette deuxième manche avec une marge de sept longueurs.

Le RC Cannes a fait mieux qu’assurer

Ne voulant pas faire durer le suspense outre mesure, les Cannoises ont très vite imposé leur jeu à l’entame du troisième set pour mener de huit points après 20 échanges. C’est alors que Aves a réagi, signant un 5-0 pour revenir à seulement trois points. Mais il en fallait bien plus pour déstabiliser le RC Cannes dans cette rencontre. Répondant à chaque point inscrit par les Portugaises, les coéquipières de Carli Snyder ont maintenu l’écart autour de cinq points avant un petit moment d’inquiétude quand elles ont encaissé un 4-1 permettant à leur adversaire de se rapprocher à deux unités. Toutefois, remportant dans la foulée les deux derniers points, les Cannoises ont mis un terme à la rencontre (25-15, 25-18, 25-21) et valident leur billet pour les huitièmes de finale de la Challenge Cup féminine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.