Bleus : Malgré son engagement au Japon, la Fédération veut conserver Tillie pour les JO

Bleus : Malgré son engagement au Japon, la Fédération veut conserver Tillie pour les JO©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 27 mars 2020 à 13h32

En fin de contrat en août prochain et engagé avec un club japonais, Laurent Tillie pourrait mener les Bleus lors des JO de Tokyo en 2021. Le président de la FF Volley a confirmé son envie de conserver le sélectionneur pour cette échéance.

Les Jeux Olympiques devaient être le dernier défi de Laurent Tillie à la tête des Bleus. L'ancien entraîneur de l'AS Cannes arrive, en effet, au terme de son contrat avec la Fédération Française de volleyball le 31 août prochain et s'est déjà engagé avec les Panasonic Panthers, club japonais basé à Osaka et qui était dirigé par Mauricio Paes, attendu sur le banc de Tourcoing la saison prochaine. Le report des JO de Tokyo à 2021 pose donc problème à la FF Volley, mais également au sélectionneur national qui n'a pas caché son espoir de trouver une solution afin d'allier son engagement avec son nouveau club et sa volonté d'accompagner ses Bleus à Tokyo. Une situation qui rappellerait celle vécue lors de la saison 2016-2017 où, tout en restant à la tête de l'équipe de France masculine, il avait pris les rênes du RC Cannes dans le championnat de France féminin.


Tanguy : « Je vais étudier différents scénarios »

Dans un entretien accordé au site officiel de la Fédération, son président Eric Tanguy a confirmé que l'idée était d'avoir Laurent Tillie sur le banc des Bleus à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo, même en 2021. « Laurent a passé huit ans à la tête de cette équipe de France, avec laquelle il a vécu une aventure extraordinaire, il a envie d'un renouveau, je trouve cela tout à fait normal et respectable. Il est forcément frustré du report, parce qu'il avait à cœur de boucler cette aventure sur des deuxièmes Jeux consécutifs, a déclaré le patron du volleyball français dans cet entretien. Je vais étudier différents scénarios et essayer de faire en sorte qu'il puisse aller au bout du projet que nous lui avons confié. Lorsque nous avions renouvelé son contrat en 2016, un des objectifs était de qualifier la France pour les JO et d'aller chercher une médaille, on va travailler dans ce sens et je suis confiant dans le fait qu'on va aller au bout de cette aventure avec lui. » Reste à convaincre les dirigeants des Panasonic Panthers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.