Bleus : Le fils de Bernardinho emballé

Bleus : Le fils de Bernardinho emballé©Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 13 avril 2021 à 21h21

Le fils de Bernardo Rezende, dit Bernardinho, est très enthousiaste à l'idée de voir son père diriger l'équipe de France après les JO de Tokyo. L'actuel capitaine de la Seleçao confie son bonheur et celui de son père.



Depuis lundi, c'est donc officiel. Comme on s'y attendait, Laurent Tillie sera remplacé après les Jeux Olympiques de Tokyo par Bernardo Rezende, dit Bernardinho, la légende du volleyball brésilien. La Fédération Française a réalisé un très gros coup avec ce technicien qui a probablement le palmarès le plus riche pour un coach sur le plan international (deux sacres olympiques, trois titres mondiaux et huit succès en Ligue Mondiale à la tête du Brésil).

Bruno Rezende emballé pour son père : « C'est génial »

Le fils du coach brésilien a souligné que son père était « heureux et honoré » quand il a su que la Fédération tricolore le voulait. « Il n'avait sans doute pas besoin de ça pour se décider, mais moi je l'ai poussé et encouragé à accepter le défi. C'est génial. Je connais une partie du groupe France, ce sont des bons mecs et des très bons joueurs. Je suis certain que mon père va prendre plaisir à les côtoyer », a révélé Bruno Rezende, le capitaine de la Seleçao, à L'Equipe.

Assez étonnement, Bernardinho n'a quasiment pas entraîné en dehors du Brésil hormis des expériences à Pérouse et Modène entre 1990 et 1993. Son fils est emballé par ce challenge avec les JO à Paris en ligne de mire. « Ça fait partie des choses qui l'ont poussé à accepter. Mon père aime les défis, il avait besoin de voir de nouveaux horizons et de se confronter à autre chose. Et franchement, que peut-il y avoir de plus beau que d'essayer de décrocher une médaille à la maison, lors des Jeux Olympiques de Paris ? C'est absolument génial non ? En fait, ce projet va lui permettre de vivre un nouveau défi, comme il les aime, et de participer à l'un des plus grands moments de l'histoire du sport français », se réjouit le fiston du prochain sélectionneur des Bleus.

« Il les a décortiqués à plusieurs reprises »

Le prochain patron des Tricolores connait déjà bien sa prochaine équipe selon son rejeton. « Ça fait des années qu'il affronte l'équipe de France et qu'il étudie le profil de ces joueurs. Il les a décortiqués à plusieurs reprises. Il en connaît certain aussi, comme Earvin (Ngapeth), avec lequel il a déjà échangé par téléphone », précise Bruno Rezende qui, lui, n'a pas encore parlé avec la star des Bleus qui est son ami. « Je suis certain qu'il est content. Pas parce qu'il s'agit de mon père mais parce qu'il s'agit d'un entraîneur qui aime la victoire et qui a de l'expérience. Ils ont la même mentalité tous les deux. Ils cherchent toujours à progresser, à gagner, à élever le niveau d'exigence. Je suis certain que ça va coller entre eux », indique-t-il avant de confier que son paternel « va vivre la moitié de l'année à Paris, le reste au Brésil. Il parle déjà un peu le français qu'il a appris à l'école et en prenant des cours aussi. C'est un défi qu'il va vouloir relever très vite : maîtriser le français le plus vite possible. Il aime la culture française aussi. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.