Bleus : Earvin Ngapeth au repos forcé

Bleus : Earvin Ngapeth au repos forcé©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 30 août 2018 à 16h01

Earvin Ngapeth s'est blessé aux abdominaux lors de la séance d'entraînement de mercredi matin et doit observer une période de repos de deux à trois semaines, alors que le Mondial débute le 12 septembre pour les Bleus.

Dans treize jours, l'équipe de France de volley disputera son premier match au championnat du monde de volley en Italie et en Bulgarie, contre la Chine. Mais la Team Yavbou pourra-t-elle aligner son meilleur joueur, Earvin Ngapeth ? Rien n'est moins sûr... Le nouveau joueur du Zenit Kazan s'est blessé lors d'une séance d'entraînement mercredi matin et souffre d'une élongation aux adducteurs, comme l'a révélé une IRM. Il devra observer une période de repos de deux à trois semaines, a annoncé la Fédération française de volley dans un communiqué publié ce mercredi. « Il est pris en charge par l'équipe médicale de l'équipe de France et son repos sera bien évidemment actif afin de réintégrer l'équipe de France dans les meilleures conditions », précise la FFVB. Dans le pire des cas, Ngapeth sera donc forfait pour tout le premier tour des Bleus (matchs contre le Brésil, le Canada, l'Egypte et les Pays-Bas, en plus de celui contre la Chine).

Ngapeth était déjà blessé en 2017


Alors que Trévor Clévenot et Jonas Aguenier sont d'ores et déjà forfait pour le Mondial italo-bulgare, c'est un nouveau coup dur pour la Team Yavbou, même si le sélectionneur Laurent Tillie ne voit « pas de raison de s'inquiéter », selon des propos recueillis par L'Equipe. L'an passé, Earvin Ngapeth, touché au dos, n'avait pas pu être titularisé en raison de douleurs au dos pendant le premier tour. Présent dans le six de départ pour le barrage contre la République tchèque, il n'avait pas pu empêcher l'élimination des Bleus, pourtant tenants du titre. Espérons que le scénario ne se reproduise pas cette année... Le compte à rebours est lancé pour la star des Bleus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.