Affaire Ngapeth : La vidéo dévoilée

Affaire Ngapeth : La vidéo dévoilée©Media365

Paul Rouget : publié le jeudi 12 décembre 2019 à 15h16

Arrêté lundi au Brésil, Earvin Ngapeth, accusé d'harcèlement sexuel, a été remis en liberté le lendemain. Et la vidéo de l'incident a fuité.



Accusé d'harcèlement sexuel pour avoir giflé les fesses d'une jeune femme dans une boîte de nuit de Belo Horizonte, Earvin Ngapeth a été remis en liberté conditionnelle mardi, après avoir dû payer une caution d'un peu plus de 10 000 euros. Arrêté la veille par la police locale, le volleyeur français, qui disputait au Brésil le Mondial des clubs avec son club, le Zenit Kazan, a ensuite pu regagner l'Europe.



Et la vidéo de l'incident, tirée des caméras de surveillance de l'établissement, a fini par fuiter. Et on y voit effectivement Ngapeth mettre une claque sur le postérieur de la plaignante. "Le joueur a confondu, lors d'une soirée en discothèque, une amie du groupe avec lequel il se trouvait avec une parfaite inconnue et a eu un geste, de fait, qu'elle a pu considérer comme inconvenant à son égard. Comprenant rapidement sa méprise et évidemment sincèrement désolé de la situation, Earvin Ngapeth s'est immédiatement excusé auprès de cette dernière", avait expliqué Hugues Bouget, l'avocat du joueur, dans un communiqué transmis à L'Equipe.


En attendant que cette affaire soit jugée, Ngapeth ne sera pas sanctionné par sa fédération. D'après RMC, Laurent Tillie, le sélectionneur tricolore, a bien visionné la séquence en question, mais va laisser la justice suivre son cours. Il ne se verra donc pas infliger d'éventuels matches de suspension en équipe de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.