Vendée Globe : Quatre skippers de plus à l'arrivée

Vendée Globe : Quatre skippers de plus à l'arrivée©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 11 février 2021 à 23h17

Arnaud Boissières (La mie câline-Artisans Artipôle) et Kojiro Shiraishi (DMG Mori Global One) sont arrivés ce jeudi aux Sables d'Olonne, prenant la 15eme et la 16eme place du Vendée Globe, avec mois de trois heures d'intervalle. Alan Roura (La Fabrique) et Stéphane Le Diraison (Time for Oceans) sont arrivés dans la soirée.


Il y a du suspense à tous les étages cette année sur le Vendée Globe ! Après la folle arrivée des premiers il y a deux semaines, avec huit skippers en moins de 24 heures, l'écart était très faible également entre le quinzième et le seizième. Arnaud Boissières (La mie câline-Artisans Artipôle) et Kojiro Shiraishi (DMG Mori Global One) sont arrivés ce jeudi matin aux Sables d'Olonne, dans un froid polaire, avec seulement 2h56 d'écart, le Français ayant définitivement pris le meilleur sur le Japonais dans les derniers milles. Boissières (48 ans) devient ainsi le premier skipper à boucler quatre Vendée Globe de suite, même si son classement régresse au fil des éditions : 7eme en 2009, 8eme en 2013 et 10eme en 2017. Cette année, sur son bateau à foils datant de 2007 qui a connu de multiples avaries, "Cali" a franchi l'équateur en 21eme position, le cap de Bonne-Espérance en 19eme, le cap Leeuwin en 16eme, et le cap Horn et l'équateur en 15eme, ce qui sera sa position finale.

Shiraishi écrit l'histoire

Juste derrière lui, Kojiro Shiraishi (53 ans) devient le premier Asiatique à terminer un Vendée Globe, lui qui avait dû abandonner en décembre 2016 au large de l'Afrique du Sud. Sur son bateau à foils de 2019, il a connu une descente de l'Atlantique très difficile, avec des problèmes de pilote automatique et la déchirure de sa grand-voile, mais il a réussi à réparer, pour signer une belle remontada. Passé 31eme à l'équateur, il était en effet 25eme au cap de Bonne-Espérance, 22eme au cap Leeuwin, 21eme au cap Horn, 18eme à l'équateur et donc 16eme au final !

Roura, déjà deux tours du monde bouclés à 28 ans

Un peu plus de huit heures après Shiraishi, c'est Alan Roura qui a coupé la ligne d'arrivée, à la 17eme place. Le skipper suisse de bientôt 28 ans (il était le benjamin de cette édition), qui avait fini douzième en 2017 (mais en mettant dix jours de plus), n'a pas été épargné par les problèmes lors de ce tour du monde : fuites d'huile, montée au mât, souci d'hydrogénérateur, de quille...  Il a oscillé entre la 14eme et la 18eme place lors des différents points de passage obligés, et termine donc 17eme, tout heureux de retrouver sa femme et son bébé de sept mois.

Le Diraison a réussi à finir

Un peu plus de deux heures après le Suisse, c'est Stéphane Le Diraison (44 ans), qui en a terminé avec son Vendée Globe. Contraint à l'abandon en décembre 2016 au large de l'Australie, le skipper de Time for Oceans boucle son premier tour du monde en solitaire et sans escale en 18eme position, quinze jours après le vainqueur. Comme les autres, il a connu moult problèmes sur son bateau, mais a réussi à le ramener à l'arrivée, après une lutte à six pendant une grande partie de la course, et un magnifique duel avec Alan Roura pour finir. Il a franchi les points de passage obligés entre la 17eme et la 19eme position. Pip Hare (Medallia) sera la prochaine à arriver, dans les prochaines heures.

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Classement final au fil des arrivées
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) arrivé le 28 janvier à 3h19'46'' après 80 jours, 3 heures, 44 minutes et 46 secondes de course
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) arrivé le 27 janvier à 20h35'47'' après 80 jours, 6 heures, 15 minutes et 47 secondes de course
3- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) arrivé le 27 janvier à 23h45'12'' après 80 jours, 10 heures, 25 minutes et 12 secondes de course
4- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) arrivé le 28 janvier à 21h19'55'' après 80 jours, 13 heures, 44 minutes et 55 secondes de course
5- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) arrivé le 28 janvier à 11h19'45'' après 80 jours, 14 heures, 59 minutes et 45 secondes de course
6- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) arrivé le 28 janvier à 5h42'01'' après 80 jours, 15 heures, 22 minutes et 1 seconde de course
7- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) arrivé le 28 janvier à 12h18'20'' après 80 jours, 21 heures, 58 minutes et 20 secondes de course
8- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) arrivé le 28 janvier à 13h02'20'' après 80 jours, 22 heures, 42 minutes et 20 secondes de course
9- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) arrivé le 29 janvier à 10h05'20'' après 81 jours, 19 heures, 45 minutes et 20 secondes
10- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) arrivé le 30 janvier à 4h50'15'' après 82 jours, 14 heures, 30 minutes et 15 secondes de course
11- Armel Tripon (FRA/L'Occitane en Provence*) arrivé le 1er février à 6h27'50'' après 84 jours, 17 heures, 7 minutes et 50 secondes de course
12- Clarisse Crémer (FRA/Banque Populaire X) arrivée le 3 février à 16h44'25 après 87 jours, 2 heures, 24 minutes et 25 secondes de course
13- Jérémie Beyou (FRA/Charal*) arrivé le 6 février à 9h15'58 après 89 jours 18 heures 55 minutes et 58 secondes de course
14- Romain Attanasio (FRA/Pure-Best Western) arrivé le 6 février à 16h06'02 après 90 jours 2 heures 46 minutes et 2 secondes de course
15- Arnaud Boissières (FRA/La mie câline-Artisans Artipôle*) arrivé le 11 février à 7h56'06 après 94 jours 18 heures 36 minutes et 6 secondes de course
16- Kojiro Shiraishi (JAP/DMG Mori Global One*) arrivé le 11 février à 10h52'56 après 94 jours 21 heures 32 minutes et 56 secondes de course
17- Alan Roura (SUI/La Fabrique*) arrivé le 11 février à 19h29'56 après 95 jours 6 heures 9 minutes et 56 secondes de course
18- Stéphane Le Diraison (FRA/Time for Oceans*) arrivé le 11 février à 21h36 après 95 jours 8 heures et 16 minutes de course

Vos réactions doivent respecter nos CGU.