Vendée Globe : Meilleur entame de course pour Jérémie Beyou, avarie pour Fabrice Amédéo

Vendée Globe : Meilleur entame de course pour Jérémie Beyou, avarie pour Fabrice Amédéo©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 08 novembre 2020 à 18h35

Après quatre heures de course, au pointage de 18h00 ce dimanche, Jérémie Beyou pointe en tête du Vendée Globe devant Charlie Dalin et Thomas Ruyant. Fabrice Amédéo, pour sa part, est victime d'une avarie et doit revenir aux Sables d'Olonne pour réparer.

Troisième de l'édition 2016-2017, Jérémie Beyou a bien entamé le Vendée Globe. A la barre de Charal, le natif de Landivisiau s'est installé en tête de la flotte au pointage de 18h00 ce dimanche, soit quatre heures après le départ donné au large des Sables d'Olonne avec un peu de retard en raison d'un brouillard persistant. Mais, avec si peu de temps de course, l'écart avec la concurrence est minime. En effet, à la barre d'Apivia, Charlie Dalin ne compte que 0,64 milles nautiques de retard sur le leader alors que Thomas Ruyant, sur LinkedOut, ne compte que 1,23 milles nautiques de retard sur Jérémie Beyou. Le Top 5 est complété par Alex Thomson, sur Hugo Boss, et Boris Herrmann, sur SeaExplorer-Yacht Club de Monaco. Un quintette de tête qui n'est séparé que d'un peu plus de trois milles nautiques


La pénalité de Louis Burton confirmée

Un départ qui a été marqué par l'envie trop importante de prendre le large de Louis Burton. En effet, le skipper de Bureau Vallée 2 a coupé la ligne de départ quelques instants avant le coup de canon. Le jury de la course a confirmé que l'actuel onzième du classement général a écopé d'une pénalité de cinq heures. Une pénalité qu'il devra effectuer en passant deux fois par la même latitude avant d'avoir atteint la latitude 38°40,000N. Une erreur qui, dans un début de course intense et avec une météo incertaine pour les jours à venir dans l'Atlantique Nord, pourrait coûter cher au natif d'Ivry-sur-Seine. A noter qu'Arnaud Boissières, à la barre de La Mie Câline-Artisans Artipôle, n'est pas classé en raison d'un souci de balise de repérage.


Fabrice Amédéo doit faire machine arrière

Si le départ s'est déroulé sans grands problèmes, Fabrice Amédéo a eu droit à une mauvaise surprise. En effet, le skipper de Newrest-Art et Fenêtres doit revenir aux Sables d'Olonne à la suite d'une avarie. Une pièce d'accroche défaillante ne lui permet pas d'affaler la voile de devant de son monocoque et, afin de réparer, il doit faire demi-tour et repartir vers la ligne d'arrivée afin de réparer aussi vite que possible. Une réparation qui ne devrait pas prendre beaucoup de temps, même si l'ensemble des skippers a droit à dix jours pour reprendre la course avant d'en être exclu.

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 18h00 (heure française) - Dimanche 8 novembre 2020
1- Jérémie Beyou (FRA/Charal) à 24 234,9 milles de l'arrivée
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia) à 0,64 milles du leader
3- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut) à 1,23
4- Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 2,05
5- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) à 3,14
6- Nicolas Troussel (FRA/Corum L'épargne) à 4,12
7- Armel Tripon (FRA/L'Occitane en Provence) à 4,88
8- Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec) à 5,69
9- Yannick Bestaven (FRA/Maitre Coq IV) à 6,4
10- Sam Davies (GBR/Initiatives-Cœur) à 6,59
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.