Vendée Globe : Louis Burton et la conquête par l'Ouest

Vendée Globe : Louis Burton et la conquête par l'Ouest©Panoramic, Media365

Nicolas Kohlhuber : publié le jeudi 21 janvier 2021 à 14h28

Avec une trajectoire bien plus à l'Ouest que les autres participants du Vendée Globe, Louis Burton a tenté un énorme pari pour tenter d'arriver le premier aux Sables d'Olonne. Et il pourrait s'avérer payant.



Personne n'est devant Louis Burton mais il n'est que quatrième du Vendée Globe. Malgré la position la plus septentrionale du groupe de tête, il est tellement décalé à l'ouest que ce jeudi midi, le Français ne pointait qu'au quatrième rang du classement, à plus de 130 milles de Charlie Dalin, le leader. Premier au moment de passer l'Equateur, le skipper de Bureau Vallée 2 a décidé depuis ce lundi de prendre le large vers l'ouest. Loin d'emprunter la route la plus directe vers les Sables d'Olonne, sa trajectoire était à un moment à plus de 500 kilomètres de celles de ses concurrents. Un véritable détour qui pourrait rapidement se transformer en raccourci. Si Louis Burton a décidé de se décaler, c'est parce qu'il a pris le pari de profiter d'un vent plus favorable dans la dernière ligne droite. Une option qui pourrait être récompensée.

Louis Burton va profiter d'un couloir de vent favorable

Actuellement, le natif d'Ivry-sur-Seine profite d'excellentes conditions météorologiques. Et cela pourrait durer plus longtemps pour lui que pour le trio de tête. Il pourrait profiter d'un couloir d'un vent orienté sud-ouest jusqu'au début du week-end. « Il peut rattraper des vents de Sud-Ouest et bénéficier d'un couloir anticyclonique avec un flux plus constant, plus soutenu et avec un meilleur angle que ses poursuivants. Les autres seront vent arrière, ce qui les obligent à davantage de manœuvres. Louis pourrait rester dans le même flux jusqu'aux Sables d'Olonne et avoir plusieurs heures d'avance à l'arrivée » a analysé Sébastien Josse, consultant météo au Vendée Globe sur le site de la course.

Des retrouvailles Burton - Dalin aux Açores ?

Si cette prévision optimiste ne se vérifie pas, celui qui a décidé de se rapprocher d'une dépression venant de Terre-Neuve au lieu de batailler avec l'anticyclone des Açores pourrait au moins prendre les devants à l'approche de l'archipel portugais. Charlie Dalin, l'actuel leader de la flotte sait qu'il devrait y retrouver un poursuivant qui semble pourtant encore loin au classement. Une véritable bataille pourrait avoir lieu entre les deux marins dans la dernière ligne droite. Mais aussi avec les autres poursuivants qui pourraient rapidement profiter de conditions météorologiques plus favorables. Quoi qu'il arrive, avec le jeu des bonifications suite au sauvetage de Kevin Escoffier, celui qui sera devant aux Sables d'Olonne ne sera pas forcément le vainqueur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.