Vendée Globe : Le trio de tête n'a pas bougé, Le Cam au pied du podium

Vendée Globe : Le trio de tête n'a pas bougé, Le Cam au pied du podium©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 12 décembre 2020 à 18h45

Le trio de tête, après avoir vu les écarts se resserrer, est resté inchangé. Derrière, Jean Le Cam a pris la quatrième place alors que Boris Herrmann, ralenti par des dégâts à bord, recule dans la hiérarchie.



Charlie Dalin a serré le jeu. Après avoir vu son avance fondre comme neige au soleil, le skipper d'Apivia est parvenu à maintenir Thomas Ruyant (LinkedOut) et Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) à une distance supérieure à 70 milles nautiques. « Ça revient fort par derrière, notamment Yannick Bestaven qui vient de faire 24 heures très rapide. Ça met un peu de piment dans la course. J'essaye de continuer à trouver les bonnes manettes de mon bateau, a confié Thomas Ruyant à l'occasion de l'émission Vendée Live. Ce n'est pas forcément évident car en ce moment, on a beaucoup de tribord amures, ce n'est pas le bon bord pour moi car c'est celui où je n'ai pas de foil. C'est dommage car c'est dans ces conditions de vent médium que les foilers peuvent exprimer toute leur puissance. J'essaye de faire marcher mon bateau différemment pour rester au contact de Charlie Dalin et de Yannick Bestaven. » Sixième du classement au pointage de 5h00 ce samedi, Jean Le Cam a profité des écarts nettement resserrés dans la journée de vendredi pour remonter au classement.

Le Cam remonte fort, Herrmann ralenti

Le skipper de Yes We Cam ! a, en effet, gagné deux places et pointe au quatrième rang. Le « Roi Jean » a mis derrière lui Damien Seguin (Groupe Apicil) et Louis Burton (Bureau Vallée 2), respectivement cinquième et sixième du Vendée Globe. Longtemps dans le Top 5 de la course, Boris Herrmann continue de reculer dans la hiérarchie. A la barre de SeaExplorer-Yacht Club de Monaco, l'Allemand a été dépassé par Isabelle Joschke (MACSF) qui est désormais huitième. Une perte de terrain liée à un incident à bord. « J'ai été brutalement réveillé par un départ au lof, ça peut arriver mais c'était assez violent, a confié Boris Herrmann au site officiel de la course. J'ai immédiatement choqué la grand-voile et ensuite quand le bateau est revenu un peu dans sa direction, j'ai pris la barre car j'ai eu peur qu'il empanne, mais avec la vitesse, il y avait tellement de pression, que le bateau a empanné. La grand-voile a tapé du mauvais côté dans la bastaque et donc ce matin j'ai vu à la lumière du jour qu'une latte était cassée. J'ai navigué un petit peu comme çà et là j'ai effectué les réparations de la latte et en faisant ça, j'ai vu qu'il y avait une déchirure sur la voile donc j'ai aussi recollé la voile. Je reprends la route. »

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 18h00 (heure française) - Samedi 12 décembre 2020
1- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 13 894,9 milles de l'arrivée
2- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 74,09 milles du leader
3- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 84,89
4- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 220,61
5- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 228,34
6- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 241,82
7- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 254,46
8- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 307,27
9- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 315,54
10- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 392,46
...

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Coeur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.