Vendée Globe : Le Cam promu officier de l'ordre du mérite maritime

Vendée Globe : Le Cam promu officier de l'ordre du mérite maritime©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 21 décembre 2020 à 23h12

La ministre de la Mer Annick Girardin a fait savoir à Jean Le Cam qu'elle allait le promouvoir au titre d'officier de l'ordre du mérite maritime, suite à son sauvetage de Kevin Escoffier sur le Vendée Globe il y a trois semaines.


Déjà chevalier de l'ordre du mérite maritime, Jean Le Cam va devenir officier ! Le skipper de 61 ans va en effet être promu dans cet ordre créé en 1930 pour « distinguer les risques encourus et les services rendus par les gens de mer », suite à son sauvetage de Kevin Escoffier sur le Vendée Globe il y a trois semaines. C'est la ministre de la Mer Annick Girardin qui lui a annoncé ce lundi, alors que Jean Le Cam est au sud de Nouvelle-Zélande, à la cinquième place du Vendée Globe, sur un bateau non équipé de foils. « En tant que ministre de la Mer, je suis la présidente de l'ordre du mérite maritime, et après la gestion du naufrage de Kevin Escoffier, je voulais proposer au conseil de reconnaitre le mérite de ceux qui ont géré la crise et à celui qui s'est dérouté pour aller chercher son ami et a eu cet acte de bravoure. Les Français ont besoin de ce type de message fort de solidarité, ce besoin de rêver dans cette fin d'année compliquée. Le conseil de l'ordre a accepté ces nominations. C'était important que nous ayons cette reconnaissance. J'espère pouvoir vous remettre cette décoration à votre retour sur la terre ferme.»

Le Cam : " La solidarité n'est pas un vain mot" 

Jean Le Cam a évidemment remercié la ministre pour cette distinction, et rappelé que la solidarité ne devait pas fonctionner que sur mer, en ces temps difficiles. « Merci de l'intérêt que vous portez à ce qu'on fait. C'est vrai qu'il y a eu une péripétie assez compliquée à gérer. Ça s'est bien terminé, heureusement. On ne le dit jamais assez, mais il y a des scénarios qui auraient pu être bien différents. J'espère que le futur va nous amener dans des cieux plus bleus qu'ils ne le sont actuellement, avec ce virus qui nous empêche d'avoir un horizon serein. La solidarité, pas que sur la mer, fait partie des vraies valeurs de l'être humain. On apprend ce genre de choses car on est tout seul face à nous-mêmes. Quand quelqu'un est en détresse, il faut aller le secourir, et pas que sur la mer. La solidarité n'est pas un vain mot, et j'espère qu'on va sortir de toute cette crise beaucoup plus grandis pour l'être humain. Dans chaque difficulté, on retrouve toujours des facteurs positifs et j'espère que ça sera le cas. » Christophe Gaumont, président du comité de course, et Jacques Caraës, directeur de course, seront quant à eux nommés chevaliers de l'ordre du mérite maritime pour avoir organiser les secours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.