Vendée Globe : Le Cam "comme un caméléon" sur son mât

Vendée Globe : Le Cam "comme un caméléon" sur son mât©Media365

Paul Rouget : publié le lundi 11 janvier 2021 à 11h01

Retombé au neuvième rang du Vendée Globe, Jean Le Cam a dû grimper en haut de son mât suite à un souci technique. Et le Roi Jean s'est retrouvé "dans une situation un peu scabreuse..." 

 

Si Yannick Bestaven (Maître Coq IV) occupe toujours la tête du Vendée Globe, son avance sur Charlie Dalin (Apivia) a fondu ce week-end au large du Brésil. Pris dans un anticyclone, Jean Le Cam (Yes We Cam !) a lui aussi perdu du terrain et s'est fait dépasser par Benjamin Dutreux (Omia-Waterfamily), Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) et Giancarlo Pedote (Prysmian Group). Et le doyen de la course (61 ans) pointe lundi matin au neuvième rang, à près de 377 milles du leader. Le Cam a aussi profité d'une mer un peu plus calme pour grimper en haut de son mât, afin d'affaler sa voile d'avant déchirée. Et il a en profité pour se filmer et faire admirer le panorama, tout en faisant un clin d'œil à ses sponsors, ces "partenaires qui sont toujours là". 

Le Cam : "Ça n'en finit pas"

"Bon bah voilà, on est encore dans une situation un peu scabreuse... Ça n'en finit pas, ça n'arrête pas mais voilà, quand il faut, il faut. Et une fois que c'est fait, c'est fait, a-t-il ainsi confié depuis le haut de son mât. Il faut que je redescende maintenant, ce n'est pas le plus simple. Voilà la situation, accroché à son arbre comme un caméléon à sa branche..." Une péripétie de plus pour le "Roi Jean", véritable star de cette neuvième édition de la course autour du monde. Notamment parce qu'il a secouru Kevin Escoffier, avant d'être félicité par le président de la République, Emmanuel Macron. Et la semaine dernière, il avait passé le cap Horn pour la septième fois de sa carrière. "J'en ai fait des Vendée Globe, mais pas comme celui-ci !", racontait-il après avoir franchi ce passage mythique une nouvelle fois. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.