Vendée Globe : Dalin revient sur Bestaven, pas de changement dans le top 10

Vendée Globe : Dalin revient sur Bestaven, pas de changement dans le top 10©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le samedi 19 décembre 2020 à 00h15

Au pointage de 22h ce vendredi soir, Charlie Dalin (Apivia) avait presque réduit de moitié son retard sur Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), l'actuel leader du Vendée Globe, par rapport à ce matin et était revenu à environ 60 milles de lui. Derrière, les positions restent figées au sein du top 10.

Dalin met la pression sur Bestaven ! Ses soucis visiblement désormais derrière lui, le skipper d'Apivia a fait une superbe remontée ce vendredi sur le Vendée Globe. Alors qu'il avait presque 110 milles de retard ce matin (109,4), le voilà désormais à 57,5 milles du leader, après s'en être même rapproché à 41,7 milles dans l'après-midi. En quelques heures, Dalin a refait presque la moitié de son retard sur Bestaven, qui a vu la concurrence revenir à grande vitesse alors que les trois premiers arrivent à hauteur de la Nouvelle-Zélande. Derrière les deux hommes, Thomas Ruyant (LinkedOut) a pris un chemin plus au nord et compte actuellement 150,8 milles de retard sur l'homme de tête. Pour le reste, le premier poursuivant, Jean Le Cam (Yes We Cam !), est distancé à 348,2 milles du natif de Saint-Nazaire, alors que le reste du top 10 semble largué pour le podium.

Le Cam : « Du bon sens et de la solidarité »

Alors que le jury international a accordé 16h15 de compensation à Le Cam suite à son aide pour le sauvetage de Kevin Escoffier (PRB), le skipper de Yes We Cam ! est revenu sur cet épisode. « Si quelqu'un a un accident de la route, tu t'arrêtes. Ça fait partie du bon sens et de la solidarité. C'est un acte normal. Des fois, dans la vie de tous les jours, il devrait y avoir plus de solidarité. On ne devrait pas laisser les gens qui sont dans la détresse sans faire quelque chose, sans donner un peu de soi-même pour aider l'autre. Ça, c'est en général. Là, c'est un cas particulier. La personne n'est pas très à l'aise dans son petit bateau de survie. Au final, c'est celui qui cherche qui est le plus inquiet. C'est le sauveur qui est le plus inquiet, ce n'est pas le sauvé », a confié Le Cam, lors d'un entretien organisé par le Vendée Globe.



VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 22h00 (heure française) - Vendredi 18 décembre 2020
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 11 487,6 milles de l'arrivée
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 57,5 milles du leader
3- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 150,8
4- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 348,2
5- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 362
6- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 371,3
7- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 402,3
8- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 413,7
9- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 488
10- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 521,5
...

Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui seront réduites de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.