Vendée Globe : Crémer s'extasie sur sa progression

Vendée Globe : Crémer s'extasie sur sa progression©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 07 décembre 2020 à 19h27

A 30 ans, Clarisse Crémer dispute le Vendée Globe. Actuellement en 13eme position, la jeune Française apprécie sa progression.



Le Vendée Globe fait beaucoup parler de lui depuis son coup d'envoi. Il y a évidemment eu plusieurs abandons marquants, le sauvetage spectaculaire de Kevin Escoffier par Jean Le Cam, lui-même attaqué par un poisson volant. Pendant ce temps-là, Charlie Dalin contrôle la course et occupe la première place devant Thomas Ruyant qui vient de reprendre la deuxième position à Louis Burton.

Crémer : « Je ne m'emballe pas mais c'est chouette »

Plusieurs femmes participent à l'épreuve. Samantha Davies a notamment abandonné récemment. Mais elles sont encore quelques-unes en course, comme Clarisse Crémer. Sur Banque Populaire X, la Française occupe actuellement la 13eme place à 1141,78 miles du leader et se sent « réellement dans la course » depuis peu. « J'ai passé le méridien de Greenwich puis la longitude du cap de Bonne Espérance, mon premier cap ! Quelle progression. Je ne m'emballe pas mais c'est chouette, s'extasie Crémer à travers son carnet de bord publié dans les colonnes du Parisien. Depuis quelques jours, j'ai enfin l'impression d'être entrée dans ma course, j'ai arrêté de m'inquiéter pour ce qui allait peut-être se passer et je me suis concentrée sur l'instant présent. Pour de vrai. Au fond de moi, j'avais beau me le dire, je n'arrivais pas à vivre le Vendée Globe. Le lâcher prise est une force si grande... »

Crémer sur le sauvetage d'Escoffier : « Je m'en souviendrai toute ma vie »

« J'accepte également de ne peut-être pas me sentir bien tout le temps, je sais qu'il y aura des hauts et des bas. Mais de savoir que cet état de sagesse existe au fond de moi me fait un bien immense, j'aurai toujours espoir de le retrouver », ajoute la jeune navigatrice de 30 ans qui a tremblé pour Kevin Escoffier. « Je m'en souviendrai toute ma vie de cette nuit-là pendant laquelle on s'est demandé si Jean allait pouvoir retrouver Kevin sur son radeau, lâche la Française. Quel soulagement quand cela se finit bien. Merci, merci, merci ! »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.