Vendée Globe : Bestaven toujours en tête, Ruyant revient fort

Vendée Globe : Bestaven toujours en tête, Ruyant revient fort©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 29 décembre 2020 à 07h24

Au pointage de 5h00 ce mardi, Yannick Bestaven occupait toujours la tête du Vendée Globe, avec 135 milles d'avance sur Charlie Dalin. Troisième, Thomas Ruyant revient fort.


Statu quo à l'avant. Alors que se profile le Pont Nemo, puis le Cap Horn de nouveau, les positions semblent figées en tête de cette 9eme édition du Vendée Globe, qui a entamé mardi son 51eme jour de course. Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), passé aux commandes la semaine dernière, conserve toujours un matelas confortable (135 milles au pointage de 5h00, sans compter les 10 heures et 15 minutes que récupérera le Rochelais à l'arrivée pour avoir participé au sauvetage d'Escoffier) sur son poursuivant Charlie Dalin (Apivia). Toutefois, ce tour du monde en solitaire et sans escale ni assistance n'a rien d'un long fleuve tranquille pour les deux skippers. Ainsi, lundi soir, la dépression à venir a obligé Bestaven et Dalin à adopter une trajectoire plus au nord qu'ils ne l'avaient prévu à l'origine.

Royant revient fort, Seguin au contact

Un même phénomène qui avait coûté très cher à l'un des anciens leaders Thomas Ruyant (LinkedOut). Lui aussi contraint d'emprunter un chemin différent de celui qu'il avait imaginé, le Dunkerquois avait chuté en dixième position. Il a bien réagi cependant depuis ce fâcheux contretemps, et ne cesse de remonter au classement. Mardi, au premier pointage, le skipper LinkedOut occupait la troisième place, à un peu plus de 200 milles de Dalin. Derrière lui, Damien Seguin ne lâche rien lui non plus. Le premier marin handisport de l'histoire de l'épreuve navigue dans le sillage de Ruyant. Vingt-cinq milles uniquement séparent désormais les deux concurrents.



VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 05h00 (heure française) - Mardi 29 décembre 2020
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 8 827,51 milles de l'arrivée
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 135,6 milles du leader
3- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 202,02
4- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 227,63
5- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 277,67
6- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 278,17
7- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 284,72
8- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 311,23
9- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 312,21
10- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 337,56
...


Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.