Vendée Globe : Bestaven toujours devant mais des écarts plus infimes que jamais

Vendée Globe : Bestaven toujours devant mais des écarts plus infimes que jamais©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 22 décembre 2020 à 07h25

Alors que Yannick Bestaven se trouve toujours aux commandes, jamais dans l'histoire de l'épreuve les écarts entre les hommes de tête n'avaient été aussi serrés à ce moment de la course.


Les dix premiers bateaux de la flotte qui se tiennent en 650 milles et moins de 100 milles qui séparent le leader de son dauphin après 44 jours. Jamais de toute l'histoire du Vendée Globe, les écarts n'avaient été aussi serrés à ce moment de la course. Ce mardi, au pointage de 5h00 et alors que les skippers de tête s'approchent des longitudes de la Nouvelle-Zélande, Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), nouveau leader de ce tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance après avoir dépassé Thomas Ruyant (LinkedOut) très au large de l'Australie, à mi-parcours le 16 décembre dernier, ne comptait plus que 94 milles d'avance, soit 175 km, sur son poursuivant Charlie Dalin (Apivia). Ce dernier, quant à lui, reste talonné de près par Ruyant, qui pointait à 175 milles lors de ce premier pointage de la journée. Certes, Bestaven, pour s'être volontairement dérouté dans le cadre de l'opération de repêchage de Kevin Escoffier, s'est vu accorder un bonus de 10h15 qui en fait toujours l'immense favori à ce jour pour passer la ligne d'arrivée en vainqueur, d'autant que sa marge d'erreur est large. Néanmoins, en ce qui concerne le positionnement pur des bateaux sur la carte, le suspense bat son plein, c'est serré comme jamais. Et ce n'est pas pour nous déplaire.


VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 05h00 (heure française) - Mardi 22 décembre 2020
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 10 422,4 milles de l'arrivée
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 93,87 milles du leader
3- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 175,29
4- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 313,07
5- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 360,55
6- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 377,44
7- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 467,57
8- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 521,93
9- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 543,66
10- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 653,6
...

Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.