Vendée Globe : Bestaven se rapproche du Point Nemo

Vendée Globe : Bestaven se rapproche du Point Nemo©Panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 27 décembre 2020 à 18h45

Yannick Bestaven (Maître Coq IV) est toujours leader du Vendée Globe ce dimanche soir, avec 100 milles d'avance sur Charlie Dalin (Apivia). Les deux skippers se rapprochent du Point Nemo, le point de l'océan le plus éloigné de toute terre.


Pas de changement en tête du Vendée Globe. Yannick Bestaven est toujours leader, avec une avance sur Charlie Dalin (Apivia) qui est passée de 27 à 100 milles en 24 heures. Le skipper de Maître Coq IV a pris la direction du Nord et se rapproche du Point Nemo, le point de l'océan le plus éloigné de toute terre émergée. Thomas Ruyant (LinkedOut) est toujours troisième, à 313 milles du premier, alors que les sept suivants se tiennent en 85 milles et que leurs positions changent à chaque pointage. A la quinzième place, au sud de la Nouvelle-Zélande, on retrouve le Suisse Alan Roura (La Fabrique), soulagé d'avoir pu régler ses problèmes hydrauliques, mais toujours méfiant : "J'ai eu un bon coup de chaud, hier. Je commence à saturer un peu de l'hydraulique dans le bateau. J'essaie de reprendre un peu de vitesse car les conditions sont plutôt clémentes, mais je suis très fatigué. On est proche de la terre, de la Nouvelle-Zélande, il fallait trouver la solution à ce moment-là avant de s'éloigner dans le Pacifique. Pour l'instant, tout à l'air de tenir. Le problème de ces quilles hydrauliques, c'est qu'elles engendrent et supportent beaucoup d'efforts. Les durites ou le système de pompes peuvent casser, ces pièces fatiguent et on ne peut pas les contrôler. Je n'ai plus de matériel de réparation pour ça. On a une semaine un peu cool devant nous, donc il faut se reposer. C'est un Vendée Globe assez étonnant. Il faut se battre ! J'espère que je vais réussir à me battre jusqu'au bout." La lanterne rouge reste Sébastien Destremau (Merci), pas encore arrivé au niveau de l'Australie, qui compte 5000 milles de retard sur le leader.

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 18h00 (heure française) - Dimanche 27 décembre 2020
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 9 256,64 milles de l'arrivée
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 100,95 milles du leader
3- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 313,73
4- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 365,49
5- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 376,33
6- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 378,14
7- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 387,71
8- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 421,49
9- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 424,52
10- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 449,15
...


Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.