Vendée Globe : Bestaven reprend ses distances sur Dalin, deux changements dans le top 10

Vendée Globe : Bestaven reprend ses distances sur Dalin, deux changements dans le top 10©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le samedi 02 janvier 2021 à 08h30

Ce samedi 2 décembre, au pointage de 5h, Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) avait vu son avance sur Charlie Dalin (Apivia) grandir à nouveau, alors que les deux hommes se rapprochent du cap Horn. Derrière, la bataille fait rage dans le top 10 du Vendée Globe.

Le cap Horn est en vue pour Yannick Bestaven. Toujours leader du Vendée Globe, le skippeur de Maître CoQ IV va passer la pointe de l'Amérique du Sud ce samedi et ainsi pouvoir entamer sa remontée dans l'océan Atlantique. En tête, Bestaven a vu son avance sur Charlie Dalin (Apivia) augmenter depuis le pointage de 18h du 1er janvier. A désormais 166 milles du leader, ce dernier devrait également passer le cap Horn dans la journée. Derrière, les écarts se creusent encore un peu plus entre le duo de tête et le reste de la meute. A noter, que dans le top 10, Jean Le Cam (Yes We Cam !) a repris la 7eme place à Isabelle Joschke (MACSF) et que Louis Burton (Bureau Vallée 2) a à nouveau éclipsé l'Italien Giancarlo Pedote (Prysmian Group) des dix premières places. Ces deux batailles devraient continuer à animer la fin de course. Actuellement 27eme et dernier de cette édition du Vendée Globe, Sébastien Destremau (Merci) n'a pas réussi à réparer son bateau et semble plus que jamais proche de l'abandon en mettant pied à terre prochainement en Australie.

« Il faudra que je revienne pour voir le cap Horn »

« Je suis un peu obligé de passer au large du cap Horn parce que je pense que la mer n'est pas gérable plus au Nord de ma route... Le but est de traverser le front au plus court, c'est-à-dire à 90°, après on reprendra la course. C'est bien que la Direction de Course ait descendu la ZEA à ce niveau-là. On est tout de même dans un entonnoir ! Avec les fonds qui remontent et les courants aux abords du cap Horn, ça doit être une vraie marmite là-haut. Je suis déçu parce que pour mon premier passage du cap Horn, je ne vais pas le voir ! Heureusement, Cali (Arnaud Boissières) m'a préparé des photos, mais il faudra que je revienne pour le voir... Et en ce moment, il pleut : c'est la Bretagne en pire ! L'eau de mer est à 6°C : avant d'aller manœuvrer, tu mets la « camisole », gants néoprène, cagoule néoprène, ciré... Il ne fait pas très beau : vivement les jours prochains dans des latitudes plus clémentes. En tous cas le cap Horn, ce sera vers 15h-16h (heure française) », a confié ce samedi Bestaven, sur le site officiel du Vendée Globe.



VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 5h00 (heure française) - Samedi 2 janvier 2021
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 7 229 milles de l'arrivée
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 166 milles du leader
3- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 475
4- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 522
5- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 638
6- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 674
7- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 682
8- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 685
9- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 711
10- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 729
...


Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.