Vendée Globe : Barrier est arrivée, Huusela dernier en course

Vendée Globe : Barrier est arrivée, Huusela dernier en course©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 28 février 2021 à 10h49

La Française Alexia Barrier (TSE-4myplanet) a terminé 24eme du Vendée Globe ce dimanche matin, après 111 jours de course. Le Finlandais Ari Huusela (Stark) est donc le dernier marin encore en course.


C'est presque terminé pour le Vendée Globe 2020-21 ! Alexia Barrier, avant-dernière skipper en lice, est arrivée ce dimanche matin aux Sables d'Olonne. La skipper de TSE-4myplanet, âgée de 41 ans, a bouclé son tour du monde en 111 jours 17 heures 3 minutes et 44 secondes, en coupant la ligne un peu après 7h du matin. A la barre du plus vieux bateau de la flotte (il a été lancé en 1998 !), elle est parvenue à terminer son premier Vendée Globe, malgré de grosses galères, avec notamment la casse de sa poulie de bastaque tribord à Noël et une violente chute il y a dix jours qui lui a provoqué de grosse douleurs au dos. Malgré tout, Alexia Barrier a pu mener à bien son expérience en collaboration avec la Classe IMOCA et la Commission Océanographique Intergouvernementale de l'UNESCO. Elle a en effet embarqué un thermosalinographe, un mini laboratoire qui lui permet de récolter des données de température, salinité et CO2 tout au long du parcours. Elle a également déployé une bouée Météo France et un flotteur ARGO.

Huusela devrait arriver samedi

La Française a franchi l'équateur en 25eme position, le cap de Bonne-Espérance en 21eme, le cap Leeuwin en 25eme, le cap Horn en 24eme, et l'équateur en 24eme, pour finalement arriver 24eme. Seul le Finlandais Ari Huusela (Stark) est donc actuellement encore en course. Il se trouve au nord des Açores et devrait arriver samedi prochain, selon les dernières estimations.

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Classement final au fil des arrivées
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) arrivé le 28 janvier à 3h19'46'' après 80 jours, 3 heures, 44 minutes et 46 secondes de course
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) arrivé le 27 janvier à 20h35'47'' après 80 jours, 6 heures, 15 minutes et 47 secondes de course
3- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) arrivé le 27 janvier à 23h45'12'' après 80 jours, 10 heures, 25 minutes et 12 secondes de course
4- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) arrivé le 28 janvier à 21h19'55'' après 80 jours, 13 heures, 44 minutes et 55 secondes de course
5- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) arrivé le 28 janvier à 11h19'45'' après 80 jours, 14 heures, 59 minutes et 45 secondes de course
6- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) arrivé le 28 janvier à 5h42'01'' après 80 jours, 15 heures, 22 minutes et 1 seconde de course
7- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) arrivé le 28 janvier à 12h18'20'' après 80 jours, 21 heures, 58 minutes et 20 secondes de course
8- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) arrivé le 28 janvier à 13h02'20'' après 80 jours, 22 heures, 42 minutes et 20 secondes de course
9- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) arrivé le 29 janvier à 10h05'20'' après 81 jours, 19 heures, 45 minutes et 20 secondes
10- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) arrivé le 30 janvier à 4h50'15'' après 82 jours, 14 heures, 30 minutes et 15 secondes de course
11- Armel Tripon (FRA/L'Occitane en Provence*) arrivé le 1er février à 6h27'50'' après 84 jours, 17 heures, 7 minutes et 50 secondes de course
12- Clarisse Crémer (FRA/Banque Populaire X) arrivée le 3 février à 16h44'25 après 87 jours, 2 heures, 24 minutes et 25 secondes de course
13- Jérémie Beyou (FRA/Charal*) arrivé le 6 février à 9h15'58 après 89 jours 18 heures 55 minutes et 58 secondes de course
14- Romain Attanasio (FRA/Pure-Best Western) arrivé le 6 février à 16h06'02 après 90 jours 2 heures 46 minutes et 2 secondes de course
15- Arnaud Boissières (FRA/La mie câline-Artisans Artipôle*) arrivé le 11 février à 7h56'06 après 94 jours 18 heures 36 minutes et 6 secondes de course
16- Kojiro Shiraishi (JAP/DMG Mori Global One*) arrivé le 11 février à 10h52'56 après 94 jours 21 heures 32 minutes et 56 secondes de course
17- Alan Roura (SUI/La Fabrique*) arrivé le 11 février à 19h29'56 après 95 jours 6 heures 9 minutes et 56 secondes de course
18- Stéphane Le Diraison (FRA/Time for Oceans*) arrivé le 11 février à 21h36 après 95 jours 8 heures et 16 minutes de course
19- Pip Hare (GBR/Medallia) arrivée le 12 février à 00h57'30 après 95 jours 11 heures 37 minutes et 30 secondes de course
20- Didac Costa (ESP/One Planet One Ocean) arrivé le 13 février à 19h47'03 après 97 jours 6 heures 37 minutes et 3 secondes de course
21- Clément Giraud (FRA/Compagnie du Lit/Jiliti) arrivé le 16 février à 9h28'31 après 99 jours 20 heures 8 minutes et 31 secondes de course
22- Miranda Merron (GBR/Campagne de France) arrivée le 17 février à 22h16'51 après 101 jours, 8 heures, 56 minutes et 51 secondes de course
23- Manuel Cousin (FRA/Groupe Sétin) arrivé le 20 février à 7h35'40 après 103 jours, 18 heures, 15 minutes et 40 secondes de course
24- Alexia Barrier (FRA/TSE-4myplanet) arrivée le 28 février à 6h23'44 après 111 jours 17 heures 3 minutes et 44 secondes de course.

Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs ont bénéficié d'une compensation à l'arrivée, qui a été réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) a récupéré 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) a récupéré 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) a récupéré 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course
Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF) : quille endommagée, après 62 jours de course
Sébastien Destremau (FRA/Merci) : multiples avaries, après 68 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.