Un bateau de la Route du Rhum retrouvé dans le bon sens alors qu'il avait chaviré !

Un bateau de la Route du Rhum retrouvé dans le bon sens alors qu'il avait chaviré !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 21 novembre 2018 à 15h48

Une semaine après son chavirage, le bateau Arkema de Lalou Roucayrol a été retrouvé à l'endroit par le remorqueur qui doit le ramener en Guadeloupe.

C'est un événement inédit dans le monde de la course au large ! Un trimaran qui avait chaviré en pleine mer s'est retourné dans le bon sens une semaine plus tard ! Mercredi dernier, pendant la Route du Rhum, Lalou Roucayrol avait chaviré à 1000 milles de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), où est jugée, sur son Multi50 Arkema. Recueilli par Pierre Antoine (Olmix), qui concourait dans la catégorie Rhum Multi (et qui s'est d'ailleurs imposé mardi), Roucayrol a laissé son bateau retourné, puis est monté à bord d'un remorqueur, venu de la Martinique. Et quelle ne fut pas la surprise du skipper, quand il a vu ce mercredi, en arrivant au niveau d'Arkema, qu'il s'était retourné tout seul !

Une histoire de flotteur ?

« Dans la possible cause du chavirage, Lalou a expliqué qu'il y avait de l'eau dans le flotteur tribord de son bateau. Nous ne nous expliquons pas encore comment cette eau est entrée dans le flotteur, mais elle a dû continuer à le remplir alors que le bateau avait chaviré. Cela a certainement « coulé » lentement le flotteur, et avec l'aide du vent et d'une vague, le bateau a dû se retourner et se remettre à l'endroit. Lalou et Quentin n'en croient pas leurs yeux ! Nous remercions chaleureusement le Lady Debbie (le remorqueur, ndlr) et la SOMARA, la Société Martiniquaise de Remorquage et d'Assistance », a expliqué Fabienne Roucayrol, team manager et femme du skipper de 54 ans. Le remorqueur, qui n'aura donc pas à remettre Arkema dans le bon sens, doit arrivé en le 30 novembre et le 4 décembre à Pointe-à-Pitre.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.