Trophée Jules Verne : Coville (Sodebo) stoppe sa tentative

Trophée Jules Verne : Coville (Sodebo) stoppe sa tentative©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 11 décembre 2020 à 18h03

Le skipper de Sodebo Ultim 3 Thomas Coville a annoncé vendredi après-midi qu'il mettait un terme à sa tentative de record du tour du monde en équipage et sans escale (Trophée Jules Verne), en raison d'une avarie de safran.


Francis Joyon peut être soulagé, il va détenir le Trophée Jules Verne pendant encore un petit moment. Les deux bateaux qui se sont élancés les 24 et 25 novembre derniers pour tenter de battre le record du tour du monde en équipage et sans escale, détenu par Joyon et ses hommes depuis 2017 (40 jours, 23 heures, 30 minutes, 30 secondes, sur Idec Sport) ont en effet mis fin à leur tentative. Si Maxi Edmond de Rothschild, skippé par Franck Cammas et Charles Caudrelier, a stoppé sa tentative au bout de trois jours, suite à une collision avec un OFNI (Objet flottant non identifié) qui a endommagé le bateau, Sodebo Ultim 3, skippé par Thomas Coville, avait quant à lui eu le temps de naviguer pendant seize jours, et rattraper la tête de la flotte du Vendée Globe (en passant plus au Sud), partie seize jours plus tôt. Mais ce vendredi, le maxi-trimaran a arrêté sa tentative de tour du monde en raison d'une avarie de safran.

Coville était légèrement en retard sur le temps de Joyon

"Alors qu'ils naviguaient entre les Kerguelen et le Cap Leeuwin, à plus de 30 nœuds, Thomas Coville et ses sept équipiers (François Duguet, Sam Goodchild, Corentin Horeau, Martin Keruzoré, François Morvan, Thomas Rouxel et Matthieu Vandame) ont constaté une avarie sur le safran tribord. Après plusieurs heures de travail acharné, d'échanges avec l'équipe technique à terre, ils ont dû se rendre à l'évidence. La réparation ne permet plus au bateau de naviguer à 100% de ses capacités pour tenter de battre le record du Trophée Jules Verne, ils ont décidé d'interrompre leur tentative débutée le 25 novembre à 2h55", explique le communiqué de Sodebo. Ce vendredi en début d'après-midi, Sodebo Ultim 3 comptait 236 milles (soit 437 kilomètres) de retard sur la marque établie par Francis Joyon. L'équipage fait désormais route vers l'île de La Réunion afin de fiabiliser le bateau et repartir en toute sécurité vers Lorient. Si les skippers de Maxi Edmond de Rothschild ont rapidement fait savoir qu'ils souhaitaient refaire une tentative cet hiver, l'équipe de Sodebo Ultim 3 n'a pas encore communiqué sur le sujet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.