Trophée Jules Verne : Cammas et Caudrelier pourraient partir mardi

Trophée Jules Verne : Cammas et Caudrelier pourraient partir mardi©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 23 novembre 2020 à 22h33

Franck Cammas et Charles Caudrelier, les skippers du Maxi Edmond de Rothschild, pourraient s'élancer mardi au large de Brest à la conquête du Trophée Jules Verne.


Détenteur du Trophée Jules Verne depuis janvier 2017, après avoir réussi le tour du monde en 40 jours, 23 heures et 30 minutes avec son équipage sur Idec Sport, Francis Joyon pourrait bien se voir déposséder de son prestigieux trophée. Deux redoutables skippers vont en effet s'attaquer au Trophée Jules Verne dans les prochaines heures : Franck Cammas (qui avait remporté le trophée en 2010 sur Groupama 3) et Charles Caudrelier, sur Maxi Edmond de Rothschild. Ils sont passés en « code jaune » ce lundi, ce qui signifie qu'ils pourraient prendre le départ, au large de Brest, en début de soirée mardi. Les six hommes d'équipage (Cammas, Caudrelier, mais aussi Yann Riou, Erwan Israël, Morgan Lagravière et David Boileau) se préparent donc à embarquer depuis Lorient mardi midi.

Ils vont doubler les skippers du Vendée Globe

Selon l'analyste météo Marcel van Triest, les conditions sont bonnes pour le départ, mais elles pourraient se détériorer ensuite : « Même si ça change un peu d'un modèle à l'autre, en comptant un forfait de 6 heures pour passer le Pot au Noir, tout porte à croire que l'équipage peut rejoindre l'hémisphère sud en 4 jours et 12 heures. Mais c'est ensuite que la situation se complique et se brouille. Nous sommes face à une situation très instable et évolutive. Le danger de rater le train et se faire écraser entre deux zones de hautes pressions en Atlantique Sud existe. Il est réel, même s'il reste encore la possibilité d'emprunter une route qui passe derrière l'anticyclone. Pour l'instant, dans ce système très progressif, ça circule très, très Sud. » En cas de départ mardi, l'équipage de Maxi Edmond de Rothschild devra donc arriver avant le 4 janvier pour s'emparer du Trophée Jules Verne. Ce qui signifie que l'équipage du maxi-trimaran aura doublé tous les concurrents du Vendée Globe, qui paraîtront bien petits sur leur Imoca. Le vainqueur du Vendée Globe n'est en effet pas attendu avant la deuxième quinzaine de janvier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.