Transat Jacques Vabre : Fahad Al Hasni soupçonné d'agression sexuelle, Oman Sail se retire de la course

Transat Jacques Vabre : Fahad Al Hasni soupçonné d'agression sexuelle, Oman Sail se retire de la course©Media365

Corentin Marron, publié le dimanche 05 novembre 2017 à 10h18

Suite à la garde à vue prolongée du navigateur Fahad Al Hasni pour soupçons d'agression sexuelle, l'équipe du bateau Oman Sail a annoncé se retirer de la course avant même le départ dimanche.

L'équipe Oman Sail a annoncé dimanche matin à l'organisation de la course son retrait de la Transat Jacques-Vabre suite à la prolongation de la garde à vue d'un de ses deux skippers, Fahad Al Hasni, soupçonné d'agression sexuelle. Les faits se seraient déroulés vendredi soir selon le procureur François Gosselin : « D'après des témoins, une femme a été retrouvée en pleurs dans le couloir d'un hôtel affirmant avoir subi une agression sexuelle ». Le skipper omanais était le coéquipier de Sidney Gavignet qui cherchait un remplaçant depuis samedi matin, en vain. Le monocoque a quitté le bassin du Havre dimanche matin à quelques heures du départ de la Transat et ne s'élancera donc pas à 13h35 comme les 37 autres bateaux en course.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
71 commentaires - Transat Jacques Vabre : Fahad Al Hasni soupçonné d'agression sexuelle, Oman Sail se retire de la course
  • c'est quand même un peu fort de café ! JV bien entendu.

  • il se croyait peut-être à Oman ou les femmes victimes de viol sont automatiquement coupables , comme dans beaucoup de pays du golf

    Quel golf, 8 trous, 12 trous, plus? Ah, vous voulez peut-être parler de golfe?

    MONTITI29 ça tu connais les trous du.........................................................c

  • il se croyait peut-être à Oman ou les femmes victimes de viol sont automatiquement coupables , comme dans beaucoup de pays du golf

  • Bien d'accord avec HIROHITO. Merci Mr SARKOZY qui a été l'instigateur de ces relations avec les pays musulmans.

  • Stop à la connerie. En le suivant dans sa chambre d'hôtel elle s'attendait peut-être à enfiler des perles!!!!!!!

    vraiment trop con !!!!!!!!!!!!!!!!!!