Tour du monde : Nouveau temps de référence pour Gabart

Tour du monde : Nouveau temps de référence pour Gabart©Crédit : Jean-Marie Liot / DPPI / Macif, Media365

Corentin Marron, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 12h05

François Gabart a établi un nouveau temps de référence après avoir passé le cap du sud-ouest de l'Australie vendredi avec plus d'un jour d'avance sur le record du tour du monde en solitaire de Thomas Coville.

Le skipper de Macif François Gabart est arrivé au sud-ouest de l'Australie vendredi matin avec plus d'une journée d'avance sur le record du tour du monde en solitaire de Thomas Coville. Le Français a doublé le Cap Leeuwin en établissant un nouveau temps de référence de 19 jours, 14 heures et 10 minutes à la barre de son maxi-trimaran Macif (soit 1 jour et 12h59 de moins que Coville). « C'est pas facile même plutôt dur. Le vent a pas mal diminué ça faisait plus que trente-six heures que j'étais avec des vents de plus de trente nœuds (55 km/h). Par contre la mer est vraiment dure, guère de plus quatre mer (de vague) mais elle est très creuse et puissante », a déclaré dans un message audio envoyé ce vendredi matin le navigateur qui se lance maintenant dans les eaux du Pacifique. François Gabart, qui avait déjà amélioré le temps de référence lors de son passage au Cap de Bonne-Espérance, est donc bien parti pour s'emparer du record du tour du monde en solitaire.

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Tour du monde : Nouveau temps de référence pour Gabart
  • Si tout va bien, il devrait signer demain soir le 2ème meilleur chrono absolu sur le partiel Ouessant / Cap Horn, en améliorant les 2 meilleurs temps de Banque Populaire 5 avec Loick Peyron (2011) et Yann Guichard (Spindrift 2 - 2015), et des équipages de 14 marins. Il pourrait également réussir une remontée express de l'Atlantique Sud, avec une météo pour le moment très favorable, et menacer les 45 jours de Peyron en 2012.
    Bateau et bonhomme impressionnants!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]