Route du Rhum : Loïck Peyron sera au départ et naviguera dans les conditions de... 1978 !

Route du Rhum : Loïck Peyron sera au départ et naviguera dans les conditions de... 1978 !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 28 juin 2018 à 11h07

A 58 ans, Loïck Peyron prendra de nouveau le départ de la Route du Rhum, le 4 novembre prochain à Saint-Malo à l'occasion de la onzième édition de la célèbre transatlantique en solitaire. Invité par les organisateurs, le vainqueur de la dernière édition concourra dans la catégorie Rhum, à bord d'une réplique du petit trimaran sur lequel Mike Birch s'était imposé en 1978 et... dans les mêmes conditions.

La huitième participation de Loïck Peyron à la Route du Rhum fera date. Le vainqueur de la dernière édition, dernier inscrit de l'édition 2018 de la mythique transatlantique en solitaire entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) à l'occasion des quarante ans de l'épreuve, concourra en effet dans les conditions de l'époque. Peyron, auteur du temps de référence en 2014 à bord du trimaran Banque-Populaire en bouclant la course en 15h8'32'', rendra hommage à partir du 4 novembre prochain, date du départ de Saint-Malo, au premier vainqueur de la Route du Rhum Mike Birch en naviguant sur une réplique du petit trimaran jaune sur lequel le Canadien qui devancé le monocoque (bleu) de Michel Malinovski en 1978.

Peyron aura tout de même un téléphone, mais c'est tout !


Inscrit dans la catégorie Rhum, précisément réservée aux bateaux d'une autre époque, l'expérimenté skipper breton de 58 ans prendra place à bord d'une navigation dépourvue de tout outil moderne, à l'exception des appareils de sécurité et d'un téléphone. Une aventure que Peyron aurait dû vivre il y a quatre ans, avant d'être contraint de remplacer Armel Le Cléac'h, blessé à la main droite, sur Banque-Populaire. Ce qui fait dire aujourd'hui au navigateur que « pouvoir être au départ de l'édition des 40 ans, à la barre de Happy a d'autant plus de valeur. C'est un réel bonheur de retrouver ce bateau, ne reste plus qu'à lui trouver un partenaire. » Une formalité, très certainement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.