Route du Rhum : Alex Thomson est arrivé mais s'est fait une énorme frayeur et écope d'une pénalité de 24 heures

Route du Rhum : Alex Thomson est arrivé mais s'est fait une énorme frayeur et écope d'une pénalité de 24 heures©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 16 novembre 2018 à 14h30

Une énorme peur, une pénalité de 24 heures et probablement la victoire qui s'envole pour Alex Thomson. Sur la Route du Rhum, comme sur toute autre course de voile de manière générale, il faut garder sa vigilance jusqu'au bout. Alex Thomson l'a appris à ses dépens, dans la nuit de jeudi à vendredi, alors qu'il ne lui restait pourtant plus qu'une cinquantaine de milles à parcourir pour gagner l'arrivée à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).

Peu avant trois heures du matin, le leader de la catégorie IMOCA devant les Français Paul Meilhat (SMA) et Yann Eliès (Ucar-St-Michel) s'est échoué sur une plage au nord de Grande-Terre. Même si l'équipe Hugo Boss, qui avait nié l'incident dans un premier temps, n'a pas confirmé, il semblerait que le navigateur britannique de 44 ans se soit endormi à bord de son bateau, venu violemment percuter une falaise. La cartographie fait d'ailleurs état d'une trajectoire anormale du skipper. "Alex Thomson a talonné violemment sur une plage dénommée Pointe-à-Claude, près de la pointe de la Vigie, dans le nord de Grande-Terre. Il marchait à ce moment-là à 18 noeuds et le choc a été très fort. Dans le choc, le bout dehors a été cassé, la crash box a été écrasée, le foil tribord a été endommagé, et la quille a talonné", a expliqué ensuite le directeur de la course Jacques Caraes, ajoutant que Thomson a été contraint d'affaler sa grand-voile et d'utiliser son moteur (qu'il a déplombé puis replombé) pour pouvoir repartir, près de deux heures plus tard, avec un bateau pas épargné par cette mésaventure.

Thomson a échappé d'un rien à la disqualification


"Il espère boucler sa course jusqu'à l'arrivée et envisage une arrivée vers 17h00 (heure locale) à Pointe-à-Pitre. Evidemment, le bateau est très abîmé, et il faut encore voir comment il pourra remonter face au vent dans le canal des Saintes (dernier bord vers l'arrivée). Le fait qu'il ait fait usage de son moteur fait l'objet d'une réclamation et d'une instruction devant le jury." Un probable petit dodo à l'approche du but (ou il dormait ou il n'était pas en veille, à en croire Ouest France) qui pourrait donc coûter très cher au Britannique. La réclamation évoquée par Jacques Caraes dans le journal devrait en effet déboucher presque indubitablement sur une pénalité, et cette dernière pourrait aller jusqu'à la disqualification. Dans les deux cas, la sanction tombera une fois que le malheureux de la nuit aura atteint la ligne. C'est fait depuis ce vendredi, précisément à 13h10'58". Alex Thomson en a terminé avec cette Route du Rhum 2018 après 11 jours, 23 heures, 10 minutes et 58 secondes en mer. Arrivé après le vainqueur Francis Joyon, son dauphin François Gabart et Armel Tripon, venu compléter le podium jeudi, le Britannique se classe quatrième de cette édition et premier des IMOCA. En tout cas en théorie. Car en pratique, il devrait voir la victoire dans sa catégorie lui échapper. La direction de course lui a en effet infligé une pénalité de 24 heures pour s'être servi de son moteur afin de se dégager des rochers. Le président du jury a fait savoir après-coup que seules des "circonstances atténuantes" avaient évité la disqualification au concerné. "Il est abattu il a dit qu'il avait fait une bêtise. Il a reçu la décision de manière très sportive. Mais la pénalité de 24 heures était le minimum applicable dans le cas du skipper d'Hugo Boss." Paul Meilhat (SMA) ou Yann Eliès (Ucar-St-Michel), respectivement deuxième et troisième lorsque Thomson a passé la ligne, devrait en profiter.








ROUTE DU RHUM
Classement au pointage de 13h30 - Vendredi 16 novembre 2018

Ultime
1- Francis Joyon (FRA/IDEC Sport) vainqueur en 7j 14h 21'47''
2- François Gabart (FRA/Macif) deuxième en 7j 14h 28' 55"
3- Thomas Coville (FRA/Sodebo Ultim') à 2 149,8 milles de l'arrivée
4- Romain Pilliard (FRA/Remade - Use it again !) à 227 milles de Coville

Abandons : Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), Sébastien Josse (Maxi Edmond de Rothschild)

Multi50
1- Armel Tripon (FRA/Réauté Chocolat) arrivé en 11j 7h 32'40''
2- Erwan Le Roux (FRA/FenêtréA-Mix Buffet) à 61,4 milles de l'arrivée
3- Thibaut Vauchel-Camus (FRA/Solidaires en Peloton ARSEP) à 159 milles de Le Roux
4- Gilles Lamiré (FRA/La French Tech Rennes Saint-Malo) à 452
5-
 Lalou Roucayrol (FRA/Arkema) à 947

IMOCA
1- Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) arrivée en 11j 23h 10' 58"
2- Paul Meilhat (FRA/SMA) à 167,9 milles de l'arrivée
3- Yann Eliès (FRA/Ucar - Saint Michel) à 16 milles de Meilhat
4- Vincent Riou (FRA/PRB) à 123
5- Boris Herrmann (ALL/Malizia II - Yacht Club de Monaco) à 221
...

Abandons : Yannick Bestaven (Maître Coq), Sam Davies (Initiatives Coeur), Louis Burton (Bureau Vallée 2), Isabelle Joschke (Monin)

Class40
1- Yoann Richomme (FRA/Veedol-AIC) à 1 083,8 milles de l'arrivée
2-
Phil Sharp (GBR/Imerys Clean Energy) à 106 milles du leader
3-
Aymeric Chappellier (FRA/Aina France et Avenir) à 159
4- Kito de Pavant (FRA/Made in Midi) à 208
5- Arthur Le Vaillant (FRA/Leyton) à 258
...

Abandons : Arthur Gascoin (UP Sail&Connect), Sébastien Marsset (Campings Tohapi), Jean Galfione (Serenis Consulting), Nicolas Troussel (Corum), Sébastien Desquesses (Kersia/Le Guevel/Spirit of Saint Malo), Bertrand Delesne (Bertrand-Delesne.fr), Sam Goodchild (Narcos : Mexico), Halvard Mabire (FRA/Colombe XL), Nicolas Jossier (FRA/Manorga), Maxime Cauwe (Azeo-On est Large)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.