Record du tour du monde à l'envers : Le Blévec est passé du rire aux larmes

Record du tour du monde à l'envers : Le Blévec est passé du rire aux larmes©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 14 décembre 2017 à 09h12

Tout heureux de franchir le Cap Horn pour la première fois de sa vie en solitaire, Yves Le Blévec a très vite déchanté. Un peu plus de deux heures plus tard, le skipper d'Actual a chaviré. Il a été hélitreuillé cet après-midi.

Victime de la casse de l'un des bras de liaison bâbord, il a dû déclencher sa balise de détresse à 4h21 dans la nuit de mercredi à jeudi. Son équipe a annoncé dans la matinée que Le Blévec (52 ans) était en sécurité dans son bateau, et qu'il attendait désormais les secours, alors que le multicoque est en train de dériver dans une zone sans danger au sud-est du Cap Horn. Au moment du chavirage, le vent soufflait à 30-50 nœuds (soit 55-92km/h), avec des creux de mer de 5 à 6 mètres. Un peu plus tard, un bateau à passagers a été dérouté pour le secourir, et devrait être sur zone dans l'après-midi. Le Blévec voulait succéder à Van Den Heede en mars 2018 Le Blévec avait débuté le 24 novembre dans la baie de Quiberon sa tentative de record du tour du monde à l'envers (c'est-à-dire d'Ouest en Est, en commençant par le Cap Horn, puis le Cap Leeuwin et le Cap de Bonne-Espérance). Ce record est détenu depuis mars 2004 par Jean-Luc Van Den Heede (sur Adrien) en 122 jours, 14 heures, 3 minutes et 49 secondes et Yves Le Blévec devait donc arriver avant le 26 mars. Le record va donc tenir encore quelques temps...

Le Blévec hélitreuillé dans l'après-midi Vers 16h00, l'équipe d'Yves Le Blévec a annoncé que le skipper avait été hélitreuillé par les garde-côtes chiliens, alors que le bateau à passagers qui avait été dépêché sur zone était prêt à intervenir en cas de besoin. "Déposé dans un premier temps à Puerto William (port chilien de l'île Navarino, situe dans le canal de Beagle) il a ensuite été pris en charge par les militaires pour être conduit à Punta Arenas", précise Team Actual.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
31 commentaires - Record du tour du monde à l'envers : Le Blévec est passé du rire aux larmes
  • Avoir tenté ça est déjà une victoire. Il faut un incroyable courage. Tous les marins le savent, c'est très difficile de naviguer contre vents et marées.
    Avoir passé le Cap Horn dans ce sens là, c'est déjà une fierté :)

  • Je suis triste pour Le Blévec. C'est pas de chance. Je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a un gros problème avec ce bateau : retour au port 24 heures après le départ cause chariot de grand voile cassé !!! c'est une pièce essentielle du bateau qui a tenu moins de 24 heures et maintenant un bras de liaison cassé dans des vents normaux à cet endroit, encore une pièce essentielle. Heureusement que ce malheur n'est pas arrivé dans une ou deux semaines au milieu du pacifique.

  • Cher citoyen,les secours en mer sont gratis comme en montagne quand je vois des CONS marcher sur des glaciers en basquette,où des gens sur des pneumatiques sur la mer qui dérive je me dit que la connerie des abrutis ,que je ne veut plus payer quille pren leur responsabilité eu même.

  • j'ai jamais compris comment on pouvait faire un tour du monde là l'envers... ça doit avancer beaucoup moins vite la voile dans l'eau quand même... :/

    super!!!!!!!!!!

  • je viens de lire de nombreux commentaires édifiants sur l'état d'esprit de nombreuses personnes, et je suis très surprise : personne n'a encore écrit que c'est la faute à Monsieur MACRON?

    Étonnant non ...mais patientez un peu nul doute que cela va venir ..!

    La difficulté, c'est surtout de faire tourner la terre dans l'autre sens, pour en faire le tour à l'envers....