Gabart, toujours sans sponsor, continue de développer son bateau géant

Gabart, toujours sans sponsor, continue de développer son bateau géant©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 24 avril 2021 à 22h50

La Transat Jacques-Vabre, dans un peu plus de six mois, verra-t-elle François Gabart au départ ? Le navigateur le plus rapide de le planète reste dans l'attente de fonds pour sortir en mer son bateau M101, un engin majestueux.



François Gabart, vainqueur du Vendée Globe 2012 et détenteur du record du tour du monde en solitaire, bouclé en 42 jours en décembre 2017, attend toujours un sponsor qui lui apporterait cinq millions d'euros par an pour financer son nouveau bateau M101. Macif, sa marque historique, s'est en effet retirée l'an dernier. "Je travaille pour trouver des couleurs à ce bateau, révèle-t-il, plein d'espoir. Je n'ai pas de garantie, juste des pistes... Ça va le faire ! Je ne connais pas encore le timing, mais je fais tout pour que ce bateau navigue et porte de beaux messages dans les années qui viennent." A Concarneau, le chantier du monstre de 31 mètres sur 23 est déjà bien avancé. Avec un objectif, "un rêve" de plus même pour Gabart : la Transat Jacques-Vabre, qui s'élancera au mois de novembre.

"Je n'ai jamais aussi peu navigué en un an, alors je n'ai qu'une envie : retourner sur l'eau. Je me suis forcément remis en cause. Je suis convaincu que c'est dans la difficulté qu'on apprend et innove. Je vois ce bateau depuis des années sur un ordinateur, puis désormais en vrai... C'est hyper motivant ! Savoir qu'on peut traverser l'Atlantique en moins d'une semaine avec une voile, et potentiellement faire le tour du monde en 40 jours et bientôt moins, c'est extraordinaire. Voler au-dessus de l'eau, avec l'énergie du vent, c'est comme ça que ce bateau est né, pour servir aussi le monde marin de manière globale." Il est prévu de pouvoir y faire l'ensemble des manoeuvres en intérieur, en contrôlant notamment toutes les situations à l'aide de caméras.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.