Coupe de l'America : Pas de défi français à Auckland

Coupe de l'America : Pas de défi français à Auckland©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 01 décembre 2018 à 21h30

Face à l'absence de financement, Franck Cammas a décidé de ne pas engager son équipe à l'occasion de la prochaine Coupe de l'America, en 2021.

Les couleurs bleu-blanc-rouge ne flotteront pas sur Auckland en 2021. Via un communiqué l'équipe Team France, qui avait représenté l'Hexagone aux Bermudes en 2017, a annoncé qu'elle ne s'alignerait pas au départ de la 36eme Coupe de l'America, en 2021 en Nouvelle-Zélande. Alors que la date limite d'engagement était fixée au 30 novembre, aucune des huit formations à avoir répondu n'est française. La faute en revient à un engagement financier de la part des éventuels partenaires insuffisant pour boucler le budget nécessaire. « Malgré le support de nombreux institutionnels et acteurs majeurs de l'industrie de haute technologie, le projet n'a pas réuni la totalité du financement dans le temps imparti », annonce Team France dans son communiqué.

Cammas : « Il faut du temps et des moyens »

Avec un budget estimé à 30 millions d'euros en 2017, dix ans après la dernière participation française à la Coupe de l'America, Franck Cammas et son Team France avait été éliminée au deuxième tour des qualifications. S'il voulait revenir, le navigateur avait établi un objectif clair avec une augmentation du budget de 30%, qui n'a finalement pas abouti. « Ça ne m'intéresse pas de faire la même chose que la dernière fois. Si on veut se battre à armes égales, il faut du temps et des moyens, a récemment déclaré Franck Cammas à l'AFP. Une équipe de Coupe c'est 70, 80 personnes à temps plein, plus la construction des bateaux, plus l'équipe sportive, plus la logistique. On est quasiment à 20 millions par an. » Il n'y aura donc pas d'AC75, monocoque à foils choisi par Emirates Team New Zealand et Luna Rossa pour la prochaine Coupe de l'America, aux couleurs françaises dans trois ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.