WTA - Tokyo : Osaka se retire

WTA - Tokyo : Osaka se retire©panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 22 septembre 2022 à 08h26

Souffrant de douleurs abdominales, Naomi Osaka a déclaré forfait jeudi pour le tournoi de Tokyo, qui se déroule actuellement. La star locale aurait dû affronter au 2eme tour la Brésilienne Beatriz Haddad Maia.



Le tournoi de Tokyo est déjà terminé pour Naomi Osaka (24 ans). A quelques heures d'affronter au 2eme tour du tournoi la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, surprenante finaliste à Toronto le mois dernier et qualifiée du même coup pour les quarts de finale, la Japonaise s'est retirée du tournoi en raison de douleurs abdominales. "Ce tournoi a toujours été, et restera, un tournoi spécial pour moi et j'aurais aimé entrer sur le court aujourd'hui mais mon corps ne me le permet pas", a fait savoir l'ancienne numéro 1 mondiale, qui occupe aujourd'hui la 48eme place au classement. Osaka, qui avait profité lors de son premier match de l'abandon de l'Australienne Daria Saville après seulement... sept minutes de jeu, n'a pas caché son amertume au moment de quitter prématurément cette épreuve qui se déroule sur ses terres devant ses propres supporters et qu'elle aime tant. "C'est un honneur de pouvoir jouer au Toray Pan Pacific Open, devant tous ces fans tellement incroyables, ici au Japon".

Osaka était tenante du titre

Même si la star locale à Tokyo n'est plus que l'ombre de l'éblouissante championne qu'elle était encore l'année dernière, avec son nouveau sacre en Grand Chelem (son quatrième en carrière), à l'occasion de l'Open d'Australie, elle restait d'ailleurs avant ce forfait de jeudi la dernière joueuse à avoir inscrit son nom au palmarès du tournoi de la capitale japonaise. Il faut dire que la dernière édition remonte à 2019. Une année qui avait vu Osaka remporter son premier Open d'Australie, alors qu'elle n'avait encore jamais soulevé à l'époque de trophée dans un tournoi du Grand Chelem. Cette saison, la Japonaise n'en a remporté aucun. Le 10 août dernier, à New York, l'ex-patronne du circuit avait été contrainte à l'abandon dès le 1er tour, au même titre qu'elle avait déjà été éjectée d'entrée juste avant à Cincinnati, mais cette fois à la régulière. Nouveau coup d'arrêt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.