WTA : Tenues, retour de grossesse, "shot clock", des changements de règles prévus en 2019

WTA : Tenues, retour de grossesse, "shot clock", des changements de règles prévus en 2019©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 12 décembre 2018 à 18h27

En vue de la saison 2019, la WTA va revoir son règlement selon un document qui a récemment fuité sur Twitter. Ces changements permettraient de faciliter le retour à la compétition des joueuses après une grossesse.

Les règles pour les joueuses de tennis évoluent. Des changements approuvés par la WTA ont fuité ce mercredi sur Twitter en vue d'une application pour la saison 2019 précisent plusieurs points, dont le classement protégé après une grossesse et le code vestimentaire, notamment. En cas de grossesse, les joueuses disposeront désormais d'une période de trois ans pour faire valoir leur classement protégé (« special ranking ») à partir de la date de naissance de l'enfant. Ce cas de figure est désormais différencié de celui qui concerne les blessures. Les joueuses blessées disposeront aussi d'une période de trois ans, à compter du dernier tournoi disputé. Les nouvelles règles détaillent aussi d'autres cas spécifiques, comme l'adoption, la gestation pour autrui ou la tutelle légale d'un enfant, pour lesquels le classement protégé peut être utilisé pendant deux ans à partir du dernier tournoi joué.

Serena Williams a fait réagir la WTA



Le classement protégé pourra être utilisé sur douze tournois (au lieu de huit auparavant) pour les joueuses éloignées de la compétition pendant plus d'un an. Concernant les choix vestimentaires de joueuses, la WTA a précisé le règlement : les « leggings et les shorts de compression à mi-cuisse peuvent être portés avec ou sans jupe, short ou robe », indique-t-elle. Un point qui permettra d'éviter les polémiques, après celle sur la combinaison intégrale noire de Serena Williams lors du dernier tournoi de Roland-Garros, un dispositif médical utilisé par l'Américaine qui souffrait de problèmes de circulation sanguine après son accouchement en septembre 2017. À l'image de ce qui s'est fait par exemple à l'US Open, la « shot clock » (système de chronométrage) sera aussi mise en place, et les joueuses qui mettront plus de 25 secondes à se préparer pour jouer un point et seront le coup d'un éventuel avertissement. Des règles qui permettent à la WTA d'évoluer avec son temps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.