WTA : Svitolina a fait son retour à l'entraînement

WTA : Svitolina a fait son retour à l'entraînement©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 23 décembre 2022 à 13h09

Accompagnée de son mari Gaël Monfils, qui a décidé de ne pas disputer l'Open d'Australie pour conserver son classement protégé, Elina Svitolina (28 ans) a repris l'entraînement, il y a quelques heures. L'Ukrainienne, absente des courts depuis le 24 mars dernier et maman depuis deux mois d'une petite Skaï, avait assuré récemment que la compétition lui manquait.


"Ne vous inquiétez pas : elle va reprendre. Et d'ailleurs, je pense que quand je vais recommencer ma période foncière, elle va recommencer à jouer avec moi, donc je pense qu'on aura des images où elle va recommencer à s'entraîner." Gaël Monfils avait vu juste. Non seulement, Elina Svitolina a repris le chemin de l'entraînement, ce vendredi, mais comme l'avait annoncé le champion français, l'Ukrainienne a retapé dans la balle en compagnie de son mari. "Date night", a publié la joueuse de 28 ans sur Tweeter en ajoutant à son message une photo d'elle et de son époux prise après l'effort. Une séance sous forme peut-être de premier pas vers un retour sur les courts pour l'ancienne numéro 3 mondiale redescendue aujourd'hui à la 240me place du classement. Marquée par l'invasion russe en Ukraine en février dernier, Svitolina, maman d'une petite Skaï depuis le 15 octobre dernier, n'est plus réapparue en compétition depuis le 24 mars dernier. Récemment, au micro de Canal Plus Sport, la jeune maman dont la carrière est à l'arrêt depuis neuf mois n'avait pas caché son impatience de rejouer au tennis, mais surtout de regoûter à la saveur du succès en compétition. "Le circuit me manque, l'entraînement me manque également, ainsi que les fans. Mais ce qu'il me manque, c'est la victoire, c'est comme une drogue. J'ai envie de retrouver mon niveau, de gagner des matchs et de profiter de ces moments", avait confié l'Ukrainienne en marge de son gala de charité, organisé à Monaco dans le cadre de sa fondation dans le but de récolter un maximum de fonds en faveur des Ukrainiens. Visiblement bien informé, Monfils avait toutefois rappelé ce jour-là qu'on ne reprend pas la compétition lorsqu'on vient tout juste d'accoucher qu'on ne le fait habituellement, que l'on fasse partie des meilleures joueuses du monde ou pas. "Toutes les femmes qui ont été enceintes savent qu'il y a quand même une rééducation de quelques jours ou de quelques semaines à faire. Et même si on est une grande championne, il faut faire cette rééducation pour pouvoir reprendre le sport à haut niveau."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.