WTA - Saint-Pétersbourg : Ferro enfonce Garcia

WTA - Saint-Pétersbourg : Ferro enfonce Garcia©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 11 février 2020 à 18h52

Près de deux ans après son dernier succès, Océane Dodin a franchi le premier tour. Kristina Mladenovic s'est écroulée contre Alison Van Uytvanck. Fiona Ferro a quant à elle éliminé Caroline Garcia.

Deux championnes du monde s'affrontaient ce mardi au premier tour du tournoi de St-Pétersbourg. Lucky-loser suite au forfait de la Lettone Sevastova, Fiona Ferro était opposée à Caroline Garcia, et c'est elle qui s'est qui s'est imposée ! La n°58 mondiale a battu la n°46 au terme d'un combat de 2h30, remporté 7-5, 3-6, 6-3. Les deux joueuses ont eu énormément de mal à tenir leur service. Ferro a en effet eu 15 balles de débreak à défendre, mais n'en a sauvées que 11, alors que Garcia en a eu 12 à défendre, et s'est fait breaker cinq fois. Si bien que ce match à été riche en rebondissements, sauf dans le deuxième set où il n'y a eu qu'une seul break, réussi par Garcia d'entrée. Au début du troisième, Ferro a pris deux fois le service adverse et s'est fait peur jusqu'à la fin, quand elle a dû sauver deux balles de débreak au moment où elle servait pour le match. Voilà donc une belle victoire pour la joueuse de 22 ans, qui pourrait décrocher son meilleur classement lundi prochain. Pour Garcia, qui n'a remporté que deux matchs cette année, le travail effectué ces dernières semaines à l'Académie Rafael Nadal, notamment sur le plan physique, n'a pas encore payé. Rendez-vous dans deux semaines à Doha...

Dodin ressuscitée

Océane Dodin (23 ans), la résurrection. Opposée mardi à Viktoria Kuzmova au 1er tour à Saint-Pétersbourg, la jeune Française a remporté son tout premier match depuis mars 2018 à Miami. Incapable depuis de s'imposer et même d'intégrer le tableau final (le dernier cas de figure en date remonte au dernier Open d'Australie), la Nordiste redescendue au 159eme rang mondial après avoir dû mettre sa carrière entre parenthèses entre juin 2018 et mars 2019 pour des soucis d'oreille interne lui occasionnant des vertiges a pulvérisé (6-2, 6-2) en 1h10 la Slovaque, classée beaucoup plus haut (65eme) dans la hiérarchie. Contrainte une nouvelle fois de passer par la case qualifications en Russie (elle n'avait plus intégré le tableau final depuis Birmingham en 2018), Dodin avait déjà créé la sensation en faisant chuter sa compatriote Fiona Ferro, 58eme à la WTA (et finalement repêchée) - elle affrontera Caroline Garcia - pour pouvoir valider son billet pour le grand tableau. Impressionnante mardi, avec notamment un break dans chaque premier jeu des deux sets, la cogneuse agressive à souhait et toujours aussi redoutable lorsqu'elle laisse la balle dans le court se frottera au deuxième tour à la Britannique Johanna Konta, 14eme mondiale et tête de série numéro 4. L'occasion de prouver qu'elle est vraiment de retour.

Mladenovic toujours en panne

Victorieuse en 2017 et finaliste en 2018 dans ce tournoi de Saint-Pétersbourg qu'elle apprécie tant, Kristina Mladenovic, elle, a confirmé une fâcheuse tendance en se faisant sortir d'entrée, face à Alison Van Uytvanck (6-4, 6-1, 1h19). La numéro 1 française battue en qualifications à Brisbane et éliminée dès le premier tour à l'Open d'Australie n'a toujours pas gagné de match en 2020. Et ce n'est pas avec des matchs comme celui qu'elle a livré mardi face à la Belge qu'elle se sortira de cette spirale bien négative de nouveau en simple. D'autant que la partenaire de Timea Babos en double (les deux jeunes femmes ont encore triomphé, le mois dernier à Melbourne et la Française est numéro 3 mondiale de la spécialité) s'est soudainement et étonnamment effondrée face à la 47eme mondiale. Un scénario impensable alors que les deux joueuses étaient encore à égalité 4-4 dans le premier set malgré un break réussi d'entrée par la rousse. Malheureusement pour Mladenovic, elle n'a plus marqué qu'un seul jeu ensuite sur les dix suivants, avec six breaks concédés (trois dans chaque set) à l'arrivée pour la Nordiste, une fois de plus abandonnée par son service (5 doubles fautes et 53% de première balle uniquement). Van Uytvanck et « Kiki » s'affrontaient pour la troisième fois. La Belge mène désormais 3-0.

Vekic passe, pas Vondrousova

Parmi les autres résultats du jour, on notera l'élimination de la tête de série n°5, la Tchèque Marketa Vondrousova, par l'Australienne Ajla Tomljanovic. La n°57 mondiale s'est imposée 3-6, 6-3, 6-4 en 2h11 contre la 17eme, dans un match marqué par onze breaks. Donna Vekic, tête de série n°7, s'est en revanche qualifiée sans trop de problèmes en dominant la qualifiée américaine Kristie Ahn : 6-4, 6-1 en 1h10. La Croate a servi 5 aces et n'a été breakée qu'une seule fois, ce qui a permis à Ahn de revenir à 4-4 dans la première manche, mais Vekic lui a chipé son service dans la foulée avant de conclure, puis dérouler dans la deuxième manche.

SAINT-PETERSBOURG (Russie, WTA Premier, dur indoor, 715 269€)
Tenante du titre : Kiki Bertens (PBS)

Huitièmes de finale
Bencic (SUI, WC, n°1) - Kuznetsova (RUS, WC)
Cornet (FRA, Q) ou Ostapenko (LET) - Sakkari (GRE, n°6)
Konta (GBR, WC, n°4) - Dodin (FRA, Q)
Ferro (FRA, LL) - Rybakina (KAZ, n°8)

Vekic (CRO, n°7) - Alexandrova (RUS)
Van Uytvanck (BEL) - Kvitova (RTC, n°3)
Tomljanovic (AUS) - Potapova (RUS, Q)
Kudermetova (RUS) - Bertens (PBS, n°2)

1er tour
Bencic (SUI, WC, n°1) - Bye
Kuznetsova (RUS, WC) bat Brady (USA) : 6-3, 6-1
Cornet (FRA, Q) - Ostapenko (LET)
Sakkari (GRE, n°6) bat Diatchenko (RUS, Q) : 3-6, 6-4, 7-6 (3)

Konta (GBR, WC, n°4) - Bye
Dodin (FRA, Q) bat Kuzmova (SLQ) : 6-2, 6-2
Ferro (FRA, LL) bat Garcia (FRA) : 7-5, 3-6, 6-3
Rybakina (KAZ, n°8) bat Siniakova (RTC) : 6-3, 6-4

Vekic (CRO, n°7) bat Ahn (USA, Q) : 6-4, 6-1
Alexandrova (RUS) bat Kasatkina (RUS, WC) : 6-4, 3-6, 6-4
Van Uytvanck (BEL) bat Mladenovic (FRA) : 6-4, 6-1
Kvitova (RTC, n°3) - Bye

Tomljanovic (AUS) bat Vondrousova (RTC, n°5) : 3-6, 6-3, 6-4
Potapova (RUS, Q) bat Samsonova (RUS, Q) : 6-2, 6-4
Kudermetova (RUS) bat Putintseva (KAZ) : 7-6 (4), 1-6, 7-5
Bertens (PBS, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.