WTA - Rome : Sakkari s'écroule, Jabeur en profite

WTA - Rome : Sakkari s'écroule, Jabeur en profite©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 13 mai 2022 à 19h19

Menée 6-1, 5-2 par Maria Sakkari, Ons Jabeur a profité de l'écroulement de la Grecque pour s'imposer en trois sets et se qualifier pour les demi-finales du tournoi de Rome.



C'est un de ces matchs dont le tennis a le secret... Ce vendredi, Ons Jabeur est parvenue à remporter une rencontre lors de laquelle elle a pourtant été menée 6-1, 5-2 ! La Tunisienne, n°7 mondiale, a vu son adversaire Maria Sakkari, n°4 mondiale, complètement s'écrouler, et elle l'a finalement battue 1-6,7-5, 6-1 en 2h02 pour rallier le dernier carré du tournoi de Rome. La Grecque a signé un début de match parfait, avec un premier set empoché en 33 minutes grâce à deux breaks à 1-0 et 4-1 et une seule balle de break à sauver. Sur sa lancée, elle a mené 3-0 dans le deuxième set, avant de se faire breaker pour la première fois du match (3-1). Mais elle a conservé son break d'avance, puis en a réussi un autre, pour mener 5-2, 30-0 sur son service. Et là, le trou noir !

Huit jeux de suite pour Jabeur

De façon assez incroyable, Sakkari a perdu quatre points de suite et permis à Jabeur de revenir à 3-5, puis la Tunisienne a pris confiance et a remporté sa mise en jeu (4-5) avant de réussir un nouveau débreak sur sa deuxième occasion (5-5). Sur sa lancée, elle a encore pris le service adverse pour égaliser à une manche partout (7-5). Sans être beaucoup plus forte qu'en début de match, la Tunisienne avait juste à profiter des innombrables fautes directes adversaire pour enquiller les jeux. Dans le troisième, elle a rapidement mené 3-0 en ne perdant que deux points, puis la Grecque a enfin stoppé l'hémorragie (3-1) après avoir perdu huit jeux de suite. Mais elle a encore cédé son service à 4-1 et perd donc ce match qu'elle avait pourtant parfaitement en mains trois quarts d'heure plus tôt. Ons Jabeur est donc toujours en lice pour réussir l'incroyable doublé Madrid-Rome. Pour cela, il faudra déjà battre Daria Kasatkina (qui a profité de l'abandon de Jil Teichmann, blessée à la cuisse gauche, alors que la Russe menait 6-4, 3-2) en demi-finale samedi avant un possible choc contre Iga Swiatek ou Aryna Sabalenka dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.