WTA - Rome : Cette arbitre effrayée par le père d'une joueuse

WTA - Rome : Cette arbitre effrayée par le père d'une joueuse©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 11 mai 2021 à 11h54

L'arbitre française Morgane Lara a dû faire appel à la sécurité lundi au tournoi de Rome, car le père de Camila Giorgi se faisait de plus en plus menaçant lors du match de l'Italienne contre Sara Sorribes Tormo.



L'Espagnole Sara Sorribes Tormo a eu besoin de près de 4 heures de jeu (3h51 exactement) pour venir à bout de l'Italienne Camila Giorgi lundi au premier tour du tournoi de Rome (7-6[4], 6-7[7], 7-5). Le plus long match féminin de l'année et même le sixième plus long du circuit féminin dans l'ère Open, a précisé la WTA. Mais s'il a beaucoup fait parler, c'est surtout en raison du comportement de Sergio Giorgi, père et entraîneur de la joueuse transalpine, 83e mondiale.

Hors de lui, il a contesté plusieurs décisions, notamment pour un dépassement de temps au service, et s'est dangereusement rapproché de la chaise de l'arbitre, la Française Morgane Lara, qui n'était vraiment pas rassurée. A tel point qu'elle a même dû appeler la sécurité avec son talkie-walkie, pour demander de l'aide... "Est-ce possible pour vous de rester dans les parages ? Parce que le père de Giorgi est vraiment fou et j'aimerais avoir quelqu'un", a-t-elle ainsi expliqué.

Habitué du circuit, le journaliste du New York Times Ben Rothenberg a dénoncé sur Twitter ces nouvelles menaces envers le corps arbitral, rappelant que ce phénomène particulièrement inquiétant est en nette augmentation. La semaine dernière, le jeune Italien Giulio Zeppieri avait ainsi menacé de mort l'arbitre de chaise lors du tournoi challenger de Rome. En mars, c'est Damir Dzumhur qui avait dégoupillé à l'occasion des qualifications à Acapulco. "Je vais te tuer", avait lancé le Bosnien à l'adresse de l'arbitre, avant d'être logiquement disqualifié. Même s'il avait ensuite nié sur Instagram avoir tenu ces propos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.