WTA - Portoroz : Parry pourra avoir des regrets

WTA - Portoroz : Parry pourra avoir des regrets©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 16 septembre 2022 à 17h40

Diane Parry a été éliminée en quarts de finale du tournoi slovène de Portoroz par l'Allemande Anna-Lena Friedsam, après avoir pourtant mené d'un set et un break.


Diane Parry ne verra pas le dernier carré à Portoroz. Dernière Française en lice dans un tournoi WTA cette semaine, la jeune tricolore a été battue en quarts de finale en Slovénie par Anna-Lena Friedsam, pourtant largement moins bien classée qu'elle (71eme contre 213eme). L'Allemande l'a emporté 1-6, 7-6, 6-3 pour sa première confrontation avec la Française, en renversant une situation bien mal embarquée. Dans le premier set, Parry a largement dominé son adversaire, en breakant d'entrée, puis en enchaînant quatre jeux à partir de 2-1, le tout sans laisser la moindre occasion de débreak à son adversaire. Sur sa lancée, la Française a breaké d'entrée de deuxième manche (2-0), puis Friedsam a débreaké (2-1), avant que Parry ne reprenne le service adverse pour mener 3-1, puis 4-1. La victoire semblait alors lui tendre les bras, surtout lorsqu'elle a mené 0-40 sur la mise en jeu de l'Allemande, mais la joueuse de 20 a manqué ces trois balles de 5-2 !

Parry va décrocher son meilleur classement en carrière

Parry a été punie de ne pas avoir réussi à tuer le match : sur le jeu suivant, Friedsam a débreaké pour revenir à 3-4 sur sa première occasion, puis a tenu jusqu'au tie-break, qu'elle a remporté 7-4 après avoir mené 4-0 d'entrée. Pas abattue, Parry a encore breaké d'entrée de troisième set, mais l'Allemande a débreaké dans la foulée. Les deux joueuses se sont encore échangé les breaks en milieu de set et finalement, à 4-3, Friedsam a réussi le break décisif, et elle est parvenue à conclure sur sa troisième balle de match à 5-3, même si Parry n'a rien lâché en se procurant trois balles de débreak. La Française finit la rencontre avec 6 aces, 7 doubles-fautes et 5 breaks concédés, et pourra nourrir des regrets au terme de cette partie. Néanmoins, la Parisienne ce consolera lundi en décrochant le meilleur classement de sa carrière (65eme environ). On la retrouvera dans dix jours au nouveau tournoi de Tallinn, en Estonie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.